Economie Politique

Mesures d’austérité au Gabon : Les privilégiés en ligne de mire

Libreville, Dimanche 8 Juillet 2018 (Infos Gabon) – Brice Laccruche Alihanga, directeur de cabinet du président de la République, a tenu à faire savoir que l’assainissement en cours des finances publiques a pour principale cible les hauts fonctionnaires de l’Etat et non les couches modestes.

Dans une prise de parole samedi dernier devant les membres du bureau politique et des membres du secrétariat exécutif du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Brice Laccruche Alihanga est revenu sur l’opération en cours des finances publiques. Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui avait à ses côtés, Eric Dodo Bounguendza, secrétaire général de cette formation politique, a tenu à souligner que les mesures d’austérité prises par le gouvernement visent tout simplement le redressement des finances publiques.

En toute franchise, il a tenu à balayer d’un revers de la main cette opinion qui pense que cette vaste campagne, initiée par le chef de l’Etat en vue de limiter le train de vie l’Etat pour créer la croissance et l’emploi, vise plutôt à envoyer de nombreux Gabonais au chômage. Selon l’orateur, elle cible en premier les privilégiés qui, jusque-là profitaient de nombreux avantages indus au détriment de la masse.

Pour M. Alihanga, l’opération en cours qui a conduit au gel des recrutements au sein de la Fonction publique, à une réduction considérable des effectifs à la présidence et dans les Services du Premier ministre, au secrétariat général du gouvernement et qui devra se poursuivre avec d’autres administrations, permettra à terme au Gabon de faire d’importantes économies.

«Le retour à l’équilibre des comptes publics, grâce à des économies faites sur le fonctionnement et le train de vie de l’Etat, est indispensable pour nous permettre d’augmenter les dépenses d’investissements et financer notre modèle social. Les mesures décidées récemment ne sont donc pas constitutives d’une cure d’austérité. Elles constituent, au contraire, l’accélération du plan de relance initié depuis le PSGE et prolongé par le PRE», a affirmé le directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Des mesures fortes pour réduire le train de vie de l’Etat

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *