Sports

Cyclisme : Deuxième succès consécutif pour Andrea Palini

Libreville, Mercredi 20 Janvier 2016 (Infos Gabon) – Récidiviste, le coureur italien Andrea Palini de l’équipe Skydive Dubaï (Emirats Arabes Unis), a remporté au sprint, ce mardi 19 janvier à Mouila, la seconde étape de la 11ème édition de la Tropicale Amissa Bongo courue sur 105 kilomètres entre Fougamou et Mouila, en 2 heures 23 minutes 03 secondes. Le maillot jaune est resté sur les épaules de l’Italien, vainqueur lundi de l’étape Kango-Lambaréné.

Au classement général, Palini consolide son maillot jaune avec 10 secondes de plus que Hutarovic Yauheni et 16 secondes d’avance sur Teshome Hagos Meron.

Dans les derniers mètres de l’étape, Andrea Palini s’est extirpé d’un sprint engagé par le Biélorusse Yauheni Hutarovic de l’équipe française de Fortuneo Vital Concept, finalement deuxième et par le l’Erythrée Teshome Hagos Meron de l’équipe allemande Stradalli Bike Aid, arrivé en troisième position. Palini est arrivé 10 secondes avant Hutarovic et 14 secondes avant Hagos Meron.

« Je suis bien parti pour cette Amissa Bongo. J’ai fait la première attaque à 60 mètres de l’arrivée. J’ai perdu la roue d’Hutarovic qui semblait très fort. Puis, j’ai attaqué une seconde fois, Hutarovic qui était passé devant de moi. Mes jambes n’ont pas tenu le rythme. Mais subitement, Hutarovic a aussi lâché du lest et j’ai traversé la ligne avant lui. Je suis très content. Je ne sais pas si mes jambes vont tenir pour le classement général », s’est félicité Andrea Palini.

Palini a remporté trois étapes de la Tropicale Amissa Bongo (2013, 2015, 2016) et deux étapes du Tour d’Egypte (2015).

L’Erythrée a placé quatre coureurs (4e, 5e, 7e, 9e), le Rwanda un (3e), dans les 10 premières places. Le premier Gabonais Cédric Tcouta a franchi la ligne de cette seconde étape 57ème position, suivi de Léris Moukagni (59e), sur un total de 83 coureurs partants.

Ce mercredi, les coureurs sont allés de Lambaréné jusqu’à Ndjolé.

La première échappée du jour est l’œuvre de deux coureurs, le Camerounais Yannick Lontsi et le Burkinabè Mathias Sorgho (km3). Mais cette échappée est reprise au km10 (Mandilou).

Quatre coureurs africains un Algérien, un Erythréen, un Burkinabè et un Ethiopiens prennent le large au km13, avant d’être à leur tour avalés par le peloton. Le Rwandais Jean Bosco Nsengimana prend seul la tête, avant d’être accompagné dans son échappée par Okubamariam (Erythrée) et Buru Temesgen (Ethiopie). Ils sont repris en un laps de temps. Le Marocain Salaheddine Mraouni attaque seul en tête, mais l’avant-garde du peloton annule sa fuite à 10 kilomètres de l’arrivée. L’équipe du vainqueur de la première étape Andrea Palini place ses coureurs pour préparer le terrain de leur sprinteur italien.

Maillots distinctifs

Maillot jaune de leader : Andrea Palini

Maillot de vainqueur d’étape : Andrea Palini

Maillot du classement par points : Andrea Palini

Maillot des points chauds : Joseph Areruya (Rwanda)

Maillot de meilleur jeune : Jean Bosco Nsengimana (Stradalli Bike Aid)

Maillot de meilleur grimpeur : Joseph Areruya (Rwanda)

Maillot de la combativité : Jean Bosco Nsengimana (Stradalli Bike Aid)

Maillot de meilleur africain : Tesfom Okubamariam (Erythrée)

Maillot de meilleure équipe africaine : Erythrée

Maillot de meilleur gabonais : Glenn Morvan Moulengui

FIN/INFOSGABON/EP/2016

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *