Politique

Administration gabonaise : Nkoghe Bekale prescrit la bonne gouvernance

Libreville, Mercredi 16 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Le Premier ministre gabonais rêve d’un service public dépouillé de corruption, de trafics mafieux et demande aux fonctionnaires de faire preuve de rigueur, de zèle, d’assiduité et de ponctualité au travail.

S’exprimant vendredi dernier à l’occasion d’une rencontre avec les hauts cadres de l’administration tenue à l’Hôtel de ville de Libreville, Julien Nkoghe Bekale n’a pas fait dans la langue de bois pour dénoncer les tares qui gangrènent le bon fonctionnement du service public. Le Premier ministre a particulièrement stigmatisé la corruption qui a fait son lit à tous les étages de l’administration au Gabon.

«La corruption compromet l’État de droit et la crédibilité des institutions de notre République», a-t-il déploré. D’après lui, cette gangrène «assèche les recettes financières de l’Etat et le prive des ressources pour mener à bien les politiques que le peuple attend». Pour lui, la lutte contre la corruption doit être un «impératif catégorique» devant conduire à «la restauration de notre crédibilité internationale».

«Le moment est venu de reconstruire notre administration. Le moment est venu de refonder l’Etat, de refonder le service public comme nous l’instruit le chef de l’Etat (…) Si nous voulons préserver une certaine idée de la justice sociale et de la solidarité qui fonde notre contrat social, il nous faut faire un effort collectif, mieux utiliser nos ressources, tirer le meilleur parti de notre culture», a souligné Julien Nkoghe Bekale.

Dans le souci de mettre en place une administration moderne au service des usagers, le Premier ministre prescrit quelques recommandations. «Les agents de l’Etat que vous êtes, ou que nous sommes, devons cultiver le culte du résultat et pratiquer la religion de la probité, de la loyauté, de l’humilité, du respect et de la courtoisie», a-t-il indiqué.

Afin de s’arrimer au Plan stratégique Gabon émergent mis en place par le président Ali Bongo Ondimba, il a également indiqué aux secrétaires généraux et directeurs généraux des administrations publiques que «notre administration occupe toute sa place dans l’instauration d’un environnement propice à la mise en œuvre des réformes visant la durabilité des performances macro-économiques et l’amélioration du climat des affaires favorable à l’investissement et au développement du secteur privé».

«Il ne faut pas que vous soyez démoralisés parce que votre travail n’est pas reconnu ou parce que vous seriez privés des moyens de remplir correctement votre mission (…) Il est capital d’en finir avec la mauvaise gestion et la mauvaise gouvernance qui nous empêchent d’avancer», a lancé le chef du gouvernement.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Ali Bongo Ondimba reconnaissant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *