Politique

Affaire des salaires bloqués à la Primature:Un faux procès contre Rose Christiane Ossouka Raponda

Libreville, Lundi 31 Août 2020 (Infos Gabon)-Le gel des rémunérations des collaborateurs de l’ancien Premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé fait partie des règles usuelles en la matière.

Depuis quelque temps, Rose Christiane Ossouka Raponda est au cœur d’une cabale l’accusant d’avoir bloqué les salaires des collaborateurs de son prédécesseur, Julien Nkoghe Bekalé, l’ancien Premier ministre, chef du gouvernement. Or, au Gabon, nombre de ces contractuels et consultants qui ne figuraient pas dans le fichier solde de l’Etat n’avaient plus droit de fait à aucune rémunération, une fois la cessation des fonctions de ce dernier prononcée. L’actuelle locataire de l’Immeuble du 2 décembre est traitée de tous les noms d’oiseaux et accusée de mener une chasse aux sorcières contre ces derniers. Que non ! Elle n’applique qu’une règle qui a toujours été appliquée par ses prédécesseurs. «Il s’agit d’un procès en sorcellerie fait à Rose Christiane Raponda, les nominations dans les cabinets ministérielles sont à la discrétion des ministres, un ministre n’a pas à se coltiner les collaborateurs de son prédécesseur pour le plaisir. Eux-mêmes ont remplacé les collaborateurs d’Issozet Ngondet, qui n’ont pas eu besoin de se répandre sur les réseaux sociaux», commente un cadre des services du Premier ministre.

Ce dernier rejette également les critiques portant sur la soi-disant «bunkerisation» de Rose Christiane Ossouka Raponda. «On reproche à un Premier ministre nouvellement nommé de préparer son discours de politique générale et de faire son audit de la tâche qui l’attend. Quand on sait d’où vient la Primature, il est évident qu’elle doit prendre le temps pour préparer ses dossiers, les services de la Primature le savent», poursuit-il. Pour le moment, le tout nouveau Premier ministre, chef du gouvernement semble plus préoccupé par des dossiers plus importants à l’instar de la relance économique dans un contexte marqué par le COVID-19 et non par les ragots de bas étage.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *