Politique

CEMAC : Les défis du Professeur Daniel Ona Ondo

Libreville, Lundi 20 Février 2017 (Infos Gabon) – L’ancien Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, porté à la tête de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a été chargé d’accélérer l’intégration dans la sous-région.

Daniel Ona Ondo préside aux destinées de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) depuis le dernier sommet des chefs d’Etat et de gouvernement tenu du 16 au 17 février dernier à Djibloho, en Guinée équatoriale. Il a été désigné pour un mandat de cinq ans en remplacement du Congolais Pierre Moussa qui aura aussi conduit ladite Commission au cours des cinq dernières années.

La nomination de l’ancien Premier ministre du Gabon intervient dans un contexte où la libre circulation des hommes et des biens peine à rentrer dans les faits. Malgré la bonne volonté des uns et des autres, ce projet tarde toujours à prendre corps et il n’est pas rare d’assister au triste spectacle de refoulement des ressortissants d’un pays ou d’un autre dans cette sous-région.

L’abandon récent par les chefs d’Etat de cet espace géographique du projet d’Air CEMAC, la compagnie de transport sous-régionale, et la longue attente de la mise en circulation d’un passeport CEMAC sont autant des faits qui montrent qu’en zone CEMAC, la libre circulation n’est encore qu’un rêve. Contrairement en Afrique de l’Ouest où elle est une réalité.

Daniel Ona Ondo devra donc relever ce défi au cours des cinq prochaines années. «Il reviendra au Pr Daniel Ona Ondo la responsabilité de conduire avec succès, le sempiternel problème de la libre circulation des personnes et des biens en zone CEMAC. Car, cette volonté a été fortement exprimée par l’ensemble des chefs d’État présents à Djibloho », a affirmé le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, qui représentait le président Ali Bongo Ondimba à ces travaux.

A 71 ans, l’ancien chef du gouvernement gabonais a toutes les qualités et l’expérience nécessaires pour réussir cette délicate mission. Ancien vice-président de l’Assemblée nationale, il a été ministre pendant plusieurs années et a également servi comme recteur de l’Université Omar Bongo de Libreville. Agrégé d’économie, il devra aussi aider cette institution à vocation économique dont il a désormais la charge de sortir de sa léthargie actuelle.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *