Politique

COP21 : Ségolène Royal a été reçue par le Président Ali Bongo Ondimba

Libreville, Mercredi 16 Mars 2016 (Infos Gabon) – La ministre française de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat, Ségolène Royal, a été reçue par le Président Ali Bongo Ondimba le mardi 15 mars 2016, à Libreville. L’accès de l’Afrique aux énergies renouvelables et la protection de l’environnement étaient au centre des discutions entre les deux personnalités.

L’audience entre le Président Ali Bongo Ondimba et la ministre française Ségolène Royal a tourné autour de l’application des accords de la conférence internationale sur le climat (COP21) qui a eu lieu en décembre 2015 à Paris, la capitale française. Mme Royal a, lors des échanges, transmis au Chef de l’Etat gabonais les remerciements de son homologue français François Hollande et ceux de la communauté internationale pour le rôle qu’il a joué pour la réussite de la COP21 et surtout pour la façon dont il a su fédérer autour de lui.

« J’ai eu l’occasion de souligner l’implication très forte du Président de la République et de son équipe ministérielle à Paris, qui nous ont beaucoup aidé notamment dans les négociations. Et puis aussi parce que le Gabon a entamé des politiques exemplaires depuis plusieurs années sur la question de la protection de l’environnement. Vous connaissez évidemment toutes les initiatives qui sont prises sur la protection de la forêt, les politiques de parcs », a indiqué Ségolène Royal.

Signalons que cette rencontre a été élargie aux membres du Gouvernement, et les deux délégations ont mis un accent sur les priorités de la COP21. La ministre française de l’environnement a dit pouvoir compter sur le Président Ali Bongo Ondimba pour l’aider à réussir cette nouvelle mission, en particulier au niveau de grands projets décidé par les Chefs d’Etat africains lors de la COP21, notamment l’initiative sur les énergies renouvelables (10 bailleurs se sont engagés à mobiliser 10 milliards d’euros d’ici 2020 pour leur développement), le pacte de Paris sur l’eau, les initiatives sur les forêts, l’alliance mondiale sur la géothermie.

« Le sujet central qui est le sujet de l’accès aux énergies renouvelables pour l’Afrique, pour lequel là aussi le Gabon est dans une situation tout à fait particulière, tout à fait positive, puisque c’est un des pays africains dans lequel la population a le largement accès à l’électricité. Si au Gabon 80% de la population a accès à l’électricité, alors que la moyenne sur le continent africain c’est la moitié du continent africain qui n’a pas accès à l’énergie. Donc, comme vous le savez peut être, pendant la COP21, le sujet de l’initiative africaine pour les énergies renouvelables a été un des sujets centraux », a ajouté Mme Royal.

Le Gabon qui assure la vice-présidence du comité des Chefs d’Etat et des Gouvernements africains sur le climat, compte respecter ses engagements et conserver sa place de pionnier dans ce domaine.

« La lutte contre le changement climatique est un enjeu majeur pour notre nation dont le patrimoine naturel est unique au monde. Avec le plan Gabon Vert et les engagements pris lors de la COP21, notre pays fait figure de pionnier dans ce domaine. A nous de savoir changer nos habitudes et nos usages pour préserver au mieux notre terre et léguer à nos enfants cet héritage si précieux », a assuré pour sa part le Président Ali Bongo Ondimba.

Ségolène Royal a séjourné au Gabon après sa visite en République Démocratique du Congo. Elle a poursuivi cette tournée au Nigéria, dans le cadre de la Présidence de la COP21 et la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Elle poursuit son déplacement en Afrique, entamé en février, pour faire avancer les projets d’accès aux énergies propres et mobiliser les pays sur l’Accord de Paris pour le climat.

FIN/INFOSGABON/PM/2016

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *