Sports

Du rififi dans la tanière des Panthères du Gabon : Les autorités rassurent l’opinion nationale

Libreville, Lundi 15 Octobre 2018 (Infos Gabon) – De la cacophonie et un week-end pourri au sein des fauves gabonaises, les Panthères ? Voici la vérité qu’on a voulue cachée aux Gabonais.

Alors que les Gabonais savourent encore la joie retrouvée grâce à la victoire sans appel (3-0) des Panthères face au Soudan du Sud le vendredi 12 octobre dernier, voilà une histoire burlesque qui survient comme de nulle part avec effet immédiat : des ragots et surtout la panique au sein de la tanière des hommes de Daniel Cousin.

En effet, les réseaux sociaux ont été inondés des messages selon lesquels les joueurs de l’équipe nationale ont refusé d’embarquer dans l’appareil affrété par le ministère des sports, au motif que ce dernier ne répondrait pas aux critères de sécurité.

Face à ces messages qui n’ont apparemment rien d’informations fondées, le Fonds national pour le développement des Sports (FNDS) a réagi par voie d’un communiqué dont notre Rédaction a obtenu une copie.

Confirmant certes la décision de l’équipe nationale de ne pas utiliser l’avion affrété par le ministère de tutelle, le Fonds national pour le développement des Sports a toutefois fait procéder à une inspection technique de l’aéronef concerné. Impliqués dans cette opération l’Agence Nationale de l’Aviation civile, le secrétaire général du ministère des Sports, le sélectionneur de l’équipe nationale ainsi que l’administrateur du Fonds.

« Il ressort de l’inspection que l’aéronef répond aux critères internationaux de sécurité et de commodité usuelles pour ce type de trajet », précise le communique de presse.

Contrairement aux ragots qui ont circulé, le choix de cet appareil n’a jamais été le fait encore moins l’initiative de l’administrateur du Fonds seul sans du reste le respect de certains critères.

Morceaux choisis : « Le ministère a procédé à une consultation restreinte pour affréter un avion dans les meilleures conditions de sécurité, de confort et de coût, dans le cadre du match retour Gabon-Sud-Soudan. Le résultat de cet appel d’offre a fait ressortir trois propositions. L’offre financière la plus intéressante a été retenue au montant de 62 millions CFA dans une logique de bonne gestion, pour un Embraer EMB 145 d’une capacité de 50 pax, avec 38 passagers figurant sur la liste d’embarquement ».

Sciemment mal conseillés, précise le communiqué, par certains membres du staff d’encadrement technique, soucieux de négocier les affrètements à tout prix, les joueurs ont estimé prudent de décliner le vol bien qu’ils n’aient jamais vu l’avion. Et en définitive ?

Devant cette confusion entretenue et pour rassurer l’équipe nationale malgré l’austérité, précise le communiqué, les plus hautes autorités du pays ont pris les dispositions pour que l’équipe nationale voyage ce lundi en affrétant un aéronef de 140 passagers de la Camair au coût de 119 millions CFA, proposé par la Fédération gabonaise de football (Fégafoot).

Tout en appelant à la sérénité au sein de la tanière des Panthères, le FNDS invite les Gabonais à soutenir massivement l’équipe nationale.

Aussi le FNDS promet-il d’édifier l’opinion nationale en rendant publique l’utilisation des crédits accordés à la Fégafoot d’ici la fin du mois dans une logique de transparence, peut-on lire en épilogue dans le communiqué.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Eliminatoires CAN 2019 : Le Gabon se relance

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *