Economie

Entrepreneuriat : La Fondation Tony Elumelu veut repenser l’Afrique

Libreville, Mercredi 18 Octobre 2017 (Infos Gabon) – Le troisième Forum organisé les 13 et 14 octobre derniers à Lagos au Nigeria a mis en exergue la volonté de cette organisation philanthropique et dynamique à impulser le développement du continent.

Exit le troisième Forum annuel de l’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (FTE). Organisé les 13 et 14 octobre derniers à Lagos au Nigeria, cette rencontre a connu la participation de 1 300 petites et moyennes entreprises africaines, décideurs, incubateurs de 54 pays du continent. Initié en 2015, ce Forum est présenté comme étant le regroupement le plus diversifié et le plus inclusif d’entrepreneurs africains et touche plusieurs secteurs d’activités, notamment l’agriculture, la technologie, la santé, la mode et l’énergie/génération d’énergie.

Définie comme étant la plus importante organisation philanthropique d’Afrique dédiée à la cause entrepreneuriale, la Fondation Tony Elumelu a pour ambition d’investir au cours d’une décennie 100 millions de dollars dans l’identification, la formation, l’encadrement et le financement de 10 000 entrepreneurs du continent dans le cadre du programme TEF Entrepreneurship.

Tony Elumelu appelle à un éveil de la jeunesse africaine

Président de la United Bank for Africa (UBA), le philanthrope Tony Elumelu reste convaincu que le développement du continent africain passe nécessairement par un secteur privé dynamique.

«Le développement de l’Afrique, qui doit être dirigé par le secteur privé et axé sur l’esprit d’entreprise, aura pour fondement de jeunes innovateurs africains et leurs idées transformatrices. Ainsi, ils créeront les millions d’emplois dont l’Afrique a besoin. Le Forum a réuni la plus importante force de développement de l’Afrique, ses jeunes entrepreneurs qui deviendront des catalyseurs de la libération économique de l’Afrique. Nous avons réuni l’écosystème de l’entrepreneuriat africain, mettant les entrepreneurs au centre de la scène. Je tiens à remercier les chefs de gouvernement et les autres décideurs politiques qui ont soutenu notre conviction que le secteur privé est le moteur de la croissance et ses acteurs sont des modèles de notre philosophie de l’afrocapitalisme. Ce changement doit apporter une richesse économique et sociale», a-t-il relevé.

Ce troisième Forum annuel de l’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu constitué de panels en séances plénières et de masterclasses a servi de plateforme d’échange aux participants pour établir des liens entre eux, mais également établir des liens avec des chefs d’entreprise, des décideurs et des investisseurs. Les conférenciers qui ont focalisé leur réflexion sur le thème de la formation et du mentorat, ont échangé sur des sujets relatifs à l’éducation, à la responsabilité et ont inspiré les entrepreneurs sur les différentes étapes clés à franchir pour pouvoir réussir le lancement d’une entreprise.

A l’occasion, un accent a été mis sur le rôle de la FTE dont l’objectif est d’unir les entrepreneurs et les décideurs politiques afin de mettre en place une synergie entre secteurs privé et public visant à créer le meilleur environnement opérationnel possible pour que l’entrepreneuriat prospère.

Secteurs public et privé : un partenariat gagnant

Des dirigeants politiques et des acteurs du secteur privé de toute l’Afrique n’ont pas boudé le plaisir d’assister à ce rendez-vous annuel organisé dans la capitale économique nigériane. Son excellence Aminu Bello Masari, gouverneur de l’Etat de Katsina, Son excellence Abdulaziz Abubakar Yari, gouverneur de l’Etat de Zamfara, Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin, Oba Otudeko, président de Honeywell Groupn, Alhaji Aliko Dangote, président du groupe Dangote, ont entretenu les participants sur les conditions nécessaires pour stimuler la croissance entrepreneuriale.

Les membres seniors des institutions mondiales de développement à l’instar de Wale Ayeni, Senior Investment Office de la Société financière internationale, Stephen Tio Kauma, directeur des ressources humaines à Afrexim Bank et André Hue, directeur de pays adjoint à l’Agence française de développement ont abordé un nouveau paradigme, motivé par la nécessité d’un changement mené par le secteur privé.

«Le secteur privé travaillant avec le secteur public peut réaliser tellement de choses par le biais du développement. Les gouvernements africains devraient aller au-delà de la rhétorique et mettre en œuvre leurs idées», a déclaré Oba Otudeko.

Présent également à ce forum, le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo a affirmé que «cette génération de jeunes fera l’exceptionnel. Vous êtes la raison pour laquelle l’Afrique va travailler. La longueur et la largeur de l’exposition du talent ont montré qu’il y a effectivement de l’espoir».

A l’occasion, de multiples partenariats ont été noués. Notamment entre le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Fondation Tony Elumelu, et entre la Banque de développement bilatérale française, l’Agence française de développement (AFD) et le TEF.

Tout en rendant un vibrant hommage aux deux agences pour leur engagement à promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique, le fondateur de la FTE en a profité pour inviter d’autres individus et institutions de développement à s’associer à la Fondation et à élargir l’ampleur de son impact.

«Nous appelons nos amis d’Afrique à s’associer à la Fondation, afin d’augmenter notre impact au-delà des 1 000 entrepreneurs par an. Il existe une réelle opportunité à puiser dans le potentiel de l’Afrique et nos entrepreneurs offrent une porte à la fois à la réussite économique et à la création de richesse sociale».

Ce troisième Forum annuel de l’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu a également servi de tribune aux partenaires du TEF, dont Microsoft, Sage One et Greentec, d’organiser des ateliers de formation et des événements parallèles visant à développer stratégiquement les activités. La United Bank for Africa (UBA) s’est félicitée d’avoir été associée à cet important évènement continental.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *