Culture

Exhumation de Dj Arafat : Le triste spectacle de fin d’un hommage en or

Libreville, Samedi 31 août 2019 (Infos Gabon) – Le stade Félix Houphouët-Boigny au Plateau a été, le vendredi 30 août, le point de convergence des Abidjanais et des « Chinois » sur l’ensemble du territoire ivoirien. Et pour cause, la veillée artistique en hommage à DJ Arafat, décédé le 12 août dernier, s’y tenait.

De son vivant, il avait rêvé de faire le plein des 45 milles places du stade Félix Houphouët-Boigny au Plateau, le quartier des affaires de la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Ce défi, Ange-Didier Houon l’a finalement relevé au cours de cette cérémonie d’hommage et d’adieu qui lui est dédiée en présence d’artistes nationaux et internationaux, autorités politiques et bien entendu de ses inconditionnels fans surnommés « La Chine ». Un hommage en or pour ce monument de la musique urbaine africaine.

Dj Arafat a été conduit à sa dernière demeure tôt dans la matinée du samedi. Mais après son inhumation, la tombe du célèbre chanteur a été prise d’assaut par ses fans qui l’ont déterré.

Des « chinois », voulaient se rassurer que c’est bel et bien DJ Arafat qui se trouvait dans le cercueil. Parmi les images qui circulent sur les réseaux sociaux, l’on peut voir un cercueil détruit à l’intérieur de la tombe, son habit mortuaire (un costume bleu-nuit au-dessus d’une chemise blanche) entrouverts.

Les chaussettes retirées des pieds, les gerbes de fleurs qui décoraient la tombe saccagées.

Rappelons que DJ Arafat a été décoré à titre posthume, « Ordre national du mérite culturel », par le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandaman « pour son immense contribution au rayonnement artistique » de la Côte d’Ivoire.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Dj Arafat : Les adieux de la Côte d’Ivoire

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *