Social

Fête du travail : Franceville à l’unisson avec le reste du Gabon

Libreville, Mercredi 3 Mai 2017 (Infos Gabon) – La fête dédiée aux travailleurs a été marquée dans le chef-lieu du Haut-Ogooué par la remise de décorations à certains ouvriers.

A l’instar des autres localités du pays, Franceville a vibré lundi au rythme des sonorités des festivités marquant la 131ème Journée internationale du travail. Au cours de cette célébration, 167 travailleurs ayant totalisé entre 10 et 30 ans de service ont reçu des médailles dans différentes catégories des mains des responsables administratifs de la province du Haut-Ogooué.

Comme de tradition, les travailleurs par la voix de Romuald Lékibi, secrétaire provincial de la Confédération syndicale du Gabon (COSYGA), ont délivré un manifeste révélant que seuls 50% des employeurs sont en règle avec les normes du travail dans cette province.

Les autres ayant opté pour la léthargie, par rapport au revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA. Le texte dénonce également la non-immatriculation de plusieurs employés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le non-respect de la procédure de licenciement, la délivrance tardive du certificat du travail, des sanctions sous forme de règlements de comptes avec des salaires effrités, parfois sans bulletins de paye.

Le représentant provincial des travailleurs qui a exhorté ses camarades à se mettre à l’abri de toute sanction, leur a recommandé professionnalisme et amour au travail dans leurs secteurs respectifs.

L’orateur a soumis aux pouvoirs publics comme doléances la reconnaissance effective du droit à la liberté syndicale, l’interdiction formelle du travail des enfants, l’amélioration des conditions de départ à la retraite, l’appel aux services compétents du gouvernement de faire les visites régulières en entreprise, d’abréger l’appellation des agents de la main d’œuvre non permanente, dire plutôt, les agents techniques et ouvriers de l’Etat.

Jacques Dénis Tsanga, gouverneur de la province du Haut-Ogooué, qui a reçu ces doléances a promis de les transmettre à qui de droit.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *