Economie

Fonction publique : « Je note un grand besoin de révision des textes », Madeleine Berre

Libreville, Lundi 13 janvier 2020 (Infos Gabon) – Le Forum de la Fonction publique a pris fin le vendredi 10 janvier à Libreville. Durant trois, il a réuni les partenaires sociaux, les responsables de l’administration et l’employeur avec pour objectif de réviser le cadre institutionnel de l’administration. Le ministre en charge de ce département ministériel, Mme. Madeleine Berre, a fait le point, dans un échange avec notre rédaction.

Infos Gabon : Que pouvons-nous retenir de cette lecture des recommandations, au terme de ces trois jours de travail ?

Madeleine Berre : Au cours de la lecture du rapport fait par le secrétaire général, sans avoir pris tout à fait connaissance de celui-ci, je note un grand besoin de la révision des textes. Je note un grand besoin de l’encadrement de l’agent public, de son statut, celui notamment de la main d’œuvre non permanente. Celui de la régularisation des situations administratives, des avancements et bien d’autres.

Infos Gabon : Quel est votre sentiment, au regard de la forte mobilisation ?

Madeleine Berre : Tout ceci dénote en fait que nous partageons la même vision, qui est celle de réformer la Fonction publique. Qui dit réforme, ça montre à juste titre que nous sommes tous dans la même démarche. Nous voulons avancer ensemble dans ces réformes. Pour cela, il va falloir que nous travaillions dans un climat de paix. Durant ces trois jours, les différentes parties ont travaillé de manière apaisée et constructive avec les responsables d’administrations.

Je suis consciente que ces derniers ont des récriminations légitimes, elles ne peuvent être mises en place que si nous mettons un pacte de responsabilité réciproque. Autant ils ont des droits, autant ils ont des devoirs vis-à-vis de l’employeur.

Infos Gabon : Quelle est la démarche adoptée pour mettre toutes ces recommandations en pratique ?

Madeleine Berre : Nous allons prioriser ces recommandations en mettant en place un chronogramme que nous placerons à court terme, à moyen terme ou voir à long terme selon les incidences financières des régularisations qui peuvent y avoir.

Au regard des discussions que j’ai eues avec les uns et les autres, nous avons entamé avec ma collègue, une méthodologie de régularisation qui appelle le temps de regarder un dossier. Nous allons poursuivre dans cette lancée. Nous voulons, parallèlement, que le cadre de travail que nous mettons, que les partenaires sociaux fassent part aux agents des avancées de notre travail, puisque que nous avons avancé.

Infos Gabon : Qu’est-ce qui va être fait par la suite ?

Madeleine Berre : Au terme de notre travail, un rapport sera remis au Premier ministre tout en lui faisant le témoignage de cette mobilisation, de cette adhésion forte durant ces trois jours. Ils ont conjugué leurs efforts individuels et collectifs. Ils ont voulu participer à la construction de la fonction publique. C’est une vision qu’ils ont décliné à partir de leur vécu. Nous, employeur, avons aussi notre vision, nous allons les croiser et cela nous permettra d’avoir une administration forte et performante.

Infos Gabon : Votre mot de fin

Madeleine Berre : Je souhaiterais également leur exprimer, au nom du chef de l’État Ali Bongo Ondimba, ainsi que celui du chef du gouvernement Julien Nkoghe Bekale, nos remerciements pour cette confiance. Nous avons pris le temps d’organiser ce forum, malgré ce temps ils sont venus, ils ont adhéré et ils ont participé. Dans ce cas, je leur réitère mes remerciements. Ils ont une fois témoigné leur confiance. 

Nous devons continuer dans cette démarche consultative, participative et tripartite. Nous souhaitons continuer de cette façon, pour ne pas casser la dynamique, en vue de travailler de manière responsable.

FIN/INFOSGABON/LK/2020

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Le Forum de la Fonction Publique se tiendra du 8 au 10 Janvier

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *