Société

Gabon : 11 000 kits de test de VIH non conformes incinérés

Libreville, Samedi 13 juillet 2019 (Infos Gabon) – Jeudi dernier, dans la commune d’Owendo, 11 033 kits de tests de VIH jugés non conformes ont été incinérés par la Direction du médicament de la pharmacie (DMP).

Cet acte de salubrité publique a été accompli après le constat de la non-conformité des kits par la Direction du médicament de la pharmacie (DMP). A la suite de ce constat, la DMP a acté le retrait de ces produits du marché gabonais et afin de procéder à leur destruction.

« Il arrive que ces tests, lorsque les laborantins les utilisent pour dépister un patient, donnent une lecture de VIH 1 qui s’apparente au VIH 2. Vous voyez qu’il y a déjà un problème à ce niveau. Cela voudrait dire que si quelqu’un est par exemple séropositif, avec ce test, il pouvait être déclaré séronégatif et vice versa », a expliqué un responsable de la DMP.

Mais du côté de la société Pissi Médical, entreprise importatrice des Kits, les produits ont pourtant été évalués au Gabon par l’organe assermenté, c’est-à-dire le département de biologie de l’Université des sciences de la santé (USS).

« Mais l’Etat, trouvant qu’il y a des anomalies, a jugé utile de les retirer du circuit. Nous ne pouvons que constater et prendre acte», a regretté Samuel Takoumbo, responsable commercial de Pissi Médical.

A noter que l’opération d’incinération s’est déroulée en présence des autorités judiciaires, de l’Inspection générale de la santé et de la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC).

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Gabon / Port-Gentil : Les taxis ont désormais leurs vignettes

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *