Politique

Gabon : Ali Bongo Ondimba communie avec son peuple

Libreville, Mardi 11 Juillet 2017 (Infos Gabon) – N’en déplaise à ses détracteurs : Ali Bongo Ondimba garde encore sa cote de popularité au Gabon. Son retour triomphal de Cuba où il est allé négocié et obtenu plusieurs accords bilatéraux dans plusieurs secteurs avec une primauté pour la santé témoigne à suffisance ce sentiment.

Par milliers, militants des partis politiques, membres de la société civile comme Génération Ali Bongo Ondimba, AJEV et de nombreux curieux ont pris d’assaut l’aéroport international Léon Mba de Libreville des heures durant lundi pour réserver un accueil des plus chaleureux au chef de l’Etat.

Déjouant par moments les exigences protocolaires, Ali Bongo Ondimba s’est volontairement permis un bain de foule. Question de communier avec son peuple. Cette ferveur populaire était également perceptible le long de l’itinéraire entre l’aéroport et le palais du bord de mer.

Une marée d’anonymes amassés aux abords de son itinéraire pour applaudir, chanter, crier, saluer, brandir des pancartes à l’effigie de l’homme et scander des youyous à sa gloire. Nombreux d’entre eux arboraient fièrement des T-shirts floqués de son image.

Pour beaucoup, cette mobilisation spontanée témoigne tout simplement d’une reconnaissance pour le travail que le président abat depuis son arrivée en 2009 à la tête du pays. Rien à voir donc avec les soupçons de corruption et de monnayage des populations.

La raison de ce soutien est qu’Ali Bongo Ondimba s’est employé à réduire les inégalités sociales et les injustices de toutes sortes qui avaient fini par s’ériger en règle. Avec Sylvia Bongo Ondimba, sa tendre épouse, ils ont réussi à redonner du sourire aux veuves du Gabon et du monde à travers une journée mondiale à elle consacrée.

Les étudiants lui doivent aussi la revue à la hausse de la bourse et les jeunes la lutte contre le chômage. Il a également donné des instructions pour que 30% des postes soient réservés aux jeunes et 30% autres aux femmes pour les postes de responsabilité aux candidatures électorales.

Malgré une conjoncture économique particulièrement tendue avec la chute des cours de pétrole, Ali Bongo Ondimba et son gouvernement ont réussi à contourner ce marasme en diversifiant l’économie par l’exploration de nouvelles sources de revenus. Le secteur privé a ainsi été mis à contribution pour jouer sa partition.

Les membres de l'AJEV en joie

Les membres de l’AJEV en joie

Face à la vie chère, source de nombreuses crises et tensions sociales, le chef de l’Etat a veillé à la construction et à la mise en oeuvre du port cargo d’Owendo pour impulser la concurrence et faire baisser les coûts d’aconage des produits de grande consommation.

Dans les prochains jours, le réseau routier national connaitra l’aménagement d’un linéaire de 862 km de routes, suite à la signature en juin d’un protocole d’accord entre l’Etat gabonais et la société chinoise CRBC, filiale du groupe Chine Communication Construction Corporation (CCCC). Les infrastructures qui viendront s’ajouter au réseau routier national qui s’est vite développé ces derniers temps.

Le divorce entamé avec la Françafrique, cet ensemble des relations mafieuses entre la France et ses anciennes colonies, à l’origine de la spoliation et du pillage sauvage des ressources africaines au profit de certaines personnalités de la métropole.

Autant de chantiers et bien d’autres qui ont fini par faire d’Ali Bongo Ondimba l’homme de la rupture et du changement. Un engagement qui lui vaut aujourd’hui toutes les haines de la part de ses détracteurs. Mais, le peuple souverain, incorruptible, lui voue tout son soutien. Comme qui dirait : «le chien aboie, la caravane passe». ABO maintient le cap…contre vents et marées.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *