Politique

Gabon : Ali Bongo Ondimba marque son indignation fasse aux parlementaires PDG

Libreville, Dimanche 5 Juillet 2015 (Infos Gabon) – En recevant les parlementaires PDG des deux chambres du parlement le 1er Juillet 2015, à Libreville, le Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a demandé qu’ils se planchent prioritairement sur la gouvernance pour le développement du pays. Un objectif qui ne peut guère être atteint dans un climat de suspicion et de rancœur tenace.

Dans un souci de voir les parlementaires du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) aller en rang serrer pour soutenir les actions du gouvernement dont la première mission est d’améliorer les conditions de vie des populations, Ali Bongo Ondimba a réuni au palais présidentiel mercredi 1er Juillet 2015, tous les élus PDG du SENAT et de l’Assemblée Nationale.

A cette occasion, il a tapé la main sur la table, en rappelant ces derniers à leurs obligations devant le challenge que représente pour l’exécutif et sa majorité, la finalisation de son projet de société soutenu par le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

« Personne ne peut adresser des injonction au Président de la République, encore moins un élu que j’ai investi dans le cadre du parti », a dit le Chef de l’Etat en demandant que cessent les invectives et la stigmatisation de l’autorité dont certains élus du Palais Léon Mba (siège de l’Assemblée Nationale) sont devenus des adeptes invétérés.

« Cela fait de nombreuses années que je fais l’objet de calomnie, de diffamations et d’injures de toutes sortes dans l’indifférence de certains qui aujourd’hui n’ont pas des mots assez durs pour s’en prendre à d’autres pédégistes qui eux, ont le courage de me défendre sur le terrain », a lancé sur un ton ferme Ali Bongo Ondimba qui a rappelé que, la politique et le football se ressemblent, car a-t-il dit l’on ne peut prétendre gagner en marquant infiniment de buts contre son camps.

Le numéro 1 Gabonais a également mis en exergue la confiance que placent au Gabon les institutions de Bretton Woods (Banque Mondiale et FMI) pour l’accompagner sur le chemin de son émergence, d’où il a demandé aux parlementaires de mettre à profit l’intersession parlementaire pour rassurer les populations sur la bonne santé de l’économie gabonaise.

Au début de cette rencontre qui s’est achevée dans une atmosphère détendue et conviviale, les participants ont suivi les exposés du Premier ministre, Pr Daniel Ona Ondo, du Président du groupe parlementaire PDG au sénat, le vénérable Raphael Mangouala, et du député Emmanuel Laté qui, tour à tour, ont loué la vigilance dont a fait preuve le distingué camarade président du PDG en sonnant la fin de la récréation pour tous les hiérarques du parti au pouvoir.

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *