Social

Gabon : Concertation entre le Gouvernement et syndicats autour de la PIP

Libreville, Jeudi 11 Septembre 2014 (Infos Gabon) – Le Chef du Gouvernement gabonais le Pr Daniel Ona Ondo, qui a reçu le jeudi 4 septembre 2014 le rapport de la commission sur l’institutionnalisation de la Prime d’Incitation à la Performance (PIP), s’est aussitôt après retrouvé le lendemain avec les représentants des syndicats, en présence des ministres et experts concernés, dans le but de réfléchir et échanger sur l’évolution du travail de mise en place de la PIP, notamment sur les conclusions du pré-rapport de la commission interministérielle chargée d’instituer la PIP.

Les ministres Serge Maurice Mabiala de la Fonction publique, Denise Mekamne des relations avec les institutions constitutionnelles, Christian Magnagna du budget, Fidele Mengue MEngouang de la santé, Simon Ntoutoume Emane du travail, Marcellin Agaya délégué à l’économie et la prospective, les membres du cabinet du premier ministre, du secrétariat général du gouvernement et les experts, se sont retrouvés vendredi dernier autour du Premier ministre pour débattre de la PIP.

Au menu de la rencontre, la communication du Premier ministre, la présentation du pré-rapport de la commission de réflexion sur l’institution de la PIP dans la Fonction publique gabonaise, les commentaires des syndicalistes, ainsi que la synthèse des travaux.

Dans son laïus, le Pr Daniel Ona Ondo a rappelé les raisons de l’institutionnalisation de la PIP que sont la lutte contre la pauvreté et le partage des ressources de l’Etat, en l’occurrence, des anciens fonds communs mués en PIP, tout en se félicitant de l’augmentation de ses bénéficiaires de 9000 à 30 000 agents de l’Etat. Il a invité la commission à raccourcir les délais de mise en œuvre de la PIP à janvier 2016 et en mettant sur pieds des sous-commissions pour examiner les recommandations de son pré-rapport du 4 Septembre 2014.

Prenant la parole à son tour, le président de la commission Jean Fréderic Ndong Ondo, s’est appesanti sur la perfectibilité de la répartition de la PIP, du système de rémunération et de l’évolution des carrières des agents publics.

Les représentants des syndicats féliciteront pour leur part, le travail abattu par les commissaires, avant de relever des incohérences et injustices du texte de base de la PIP et de ses amendements à venir dans le cadre des sous-commissions.

Notons que le calendrier de travail des sous-commissions sera soumis dans les prochains jours au ministre de la Fonction publique pour d’éventuels amendements.

FIN/INFOSGABON/AM/2014

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *