Sports

Gabon : Daniel Cousin dans la galère

Libreville, Jeudi 14 Février 2019 (Infos Gabon) – Le sélectionneur de l’équipe nationale de football est sans contrat et sans salaire depuis six mois.

Depuis un semestre qu’il est à la tête des Panthères du Gabon, Daniel-Michel Renamy Cousin tire le diable par la queue. Ne disposant pas d’un contrat formel, l’entraineur de l’équipe nationale de football ne perçoit aucun salaire et doit survivre grâce aux primes de match.

«Effectivement Cousin n’a pas de contrat. C’est verbalement qu’il a été désigné sélectionneur. Comme manager, il avait 19 mois de salaires impayés. Comme coach, 6 mois. C’est grâce aux primes de match qu’il s’en sort. Sa prime est multipliée par deux…Cousin s’est mis en colère quand il a déposé sur la table du ministère son programme qui vise à rendre visite aux expatriés. Jusqu’à ce jour, rien. Ce n’est pas acceptable comme situation», confie un proche de l’infortuné.

Une information confirmée au ministère des Sports. «C’est exact! Cousin n’est toujours pas payé. Mais nous sommes entrain de trouver une solution à ce problème», lâche une source.

Pour le ministre d’Etat en charge de sports, Daniel Cousin sera payé selon un échéancier. Un état qu’il a, selon lui, présenté à son collègue du budget. Alain-Claude Bilie By Nze regrette toutefois la sortie du sélectionneur national du Gabon concernant ses arriérés de salaire.

« Cette manière de procéder rappelle exactement un certain nombre de caprices de certains footballeurs de cette équipe. Lorsqu’on n’a pas de résultats, on n’a pas le droit de se comporter de la sorte », a déclaré Alain-Claude Bilie By Nze, mercredi sur les ondes d’une radio locale, faisant allusion à l’international gabonais Pierre-Emérick Aubameyang qui boude l’équipe nationale depuis l’affaire de l’avion.

La situation est d’autant plus préoccupante quand on sait que les Panthères affrontent le 22 mars prochain à Bujumbura au Burundi les Hirondelles dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Egypte 2019. Elle est de nature à saper le moral de l’entraîneur et ses troupes au cours de cette rencontre décisive qui devra être absolument remportée par les Panthères pour se repositionner dans le classement.

Après cinq journées, le Gabon se trouve en troisième position avec 7 points, derrière le Burundi 9 points et le Mali 11 points.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon – Mali : Ça passe ou ça casse

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *