Culture

Gabon et Afrique centrale : Le coup de pouce de l’Union européenne à l’industrie culturelle

Libreville, 25 Février 2020 (Infos Gabon) – Elle vient de débloquer plus de 2,7 milliards de francs CFA destinés à dynamiser l’ensemble du secteur culturel et créatif de la sous-région.

Après la publication le 24 décembre 2019 de l’appel à proposition dénommé «Soutien aux industries culturelles et créatives Afrique Caraïbes Pacifique (ACP)», l’Union européenne (UE) a procédé le 21 février dernier à une présentation de l’appel d’offre auprès des acteurs culturels. Grâce à la mobilisation d’une enveloppe de 2,755 milliards de F, ce projet ambitionne de dynamiser l’ensemble du secteur culturel et créatif en Afrique centrale. Etant donné que l’UE considère la culture et les arts comme vecteurs de croissance et de développement pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

Elle a ainsi bâti sa stratégie  pour les relations culturelles internationales autour de trois axes majeurs. A savoir : l’appui de la culture comme un moteur de croissance économique et de création d’emplois décents; la promotion du dialogue interculturel comme un facteur de stabilité et de paix et la promotion de l’héritage et de la diversité culturelle pour plus de cohésion sociale et de résilience en particulier auprès des communautés affectées par les conflits et les crises. Une solution contre le chômage et des perspectives de croissance économique.

En partenariat avec le ministère de la Culture et l’Institut français du Gabon, l’Union européenne a lancé au Gabon, dans le cadre de sa diplomatie culturelle, au cours de ces deux dernières années au Gabon des initiatives culturelles ayant abouti en 2019 à la création du premier Think Tank et incubateur culturel de la sous-région appelé «IBOGA THINK TANK». Depuis août 2019, le Gabon est bénéficiaire pour deux ans d’une assistance technique pour le projet «Programme de soutien et de renforcement des industries culturelles et créatives (ICC)».

Ce partenariat a également pour objectif de créer de nouveaux cadres réglementaires pour les ICC. Soumis par le ministère de la Culture du Gabon, ce projet a pour but de réviser la politique culturelle du Gabon afin d’y incorporer des mesures reflétant les tendances actuelles des ICC et/ou visant à stimuler la création d’emplois, l’entreprenariat, la croissance des micro, petites et moyennes entreprises et l’autonomisation des femmes et des filles dans les ICC. En présence du ministre gabonais de la Culture et des Arts, Michel Menga M’Essone, Rosario Bento Pais, ambassadrice de l’Union européenne pour le Gabon, Sao Tomé-et-Principe et la CEEAC a réitéré l’engagement de l’UE à soutenir le développement d’une industrie culturelle et créative viable au Gabon et dans la sous-région.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La Revue de la presse gabonaise de la semaine du 17 au 23 février 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *