Politique

Gabon : Identifier facilement le véritable fonctionnaire

Libreville, 12 janvier 2013 (Infos Gabon) – Au total 46 923 agents civils de l’Etat régularisés sur 57 000 situations administratives générées, ont vu leurs actes administratifs transférés aux Secrétaires Généraux des Ministères, du 9 au 10 janvier dernier, à Libreville. Indique une source officielle.

A titre d’exemple, le Ministère gabonais en charge de l’Education Nationale et celui de la Santé ont respectivement, enregistré 20 117 et 7 640 agents régularisés.

Cet exercice de transfert des actes administratifs constitue, a fait savoir la Secrétaire Générale du Ministère gabonais en charge du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique, Yolande Nyonda, l’innovation marquant la volonté de modernisation de l’administration gabonaise amorcée depuis 2 ans par l’Exécutif.

Le fruit de cette modernisation concrétisée par la régularisation des situations administratives des agents civils de l’Etat, témoigne, selon certains analystes, du travail prompt abattu par le Ministère gabonais en charge du Budget et de la Fonction Publique en un temps record. Ce, afin d’atteindre un double objectif : la réforme budgétaire par le paiement des rappels cette année et la gestion des ressources humaines au sein de tous les Ministères.

Mme Nyonda a rappelé qu’au-delà de la remise à chaque fonctionnaire de son acte administratif régularisé, la Fonction Publique se désengage définitivement, à travers le transfert des compétences, de la gestion de proximité des agents civils de l’Etat. Une innovation qui, a-t-elle indiqué,  permettra d’éviter les désagréments tels que les retards dans le traitement des dossiers.

Aussi, le transfert de compétence de la Fonction Publique aux différents Ministères, se fera tout au long de l’année en cours. En outre, la gestion de proximité permettra aux futurs Directeurs Centraux des Ressources Humaines (DCRH) d’identifier facilement le véritable fonctionnaire.

Il est à noter que la décentralisation offre aux DCRH la possibilité de suivre et de gérer au sein de leur administration, la situation des carrières de leurs agents. Désormais, aucun agent civil de l’Etat ne pourra se déplacer de son lieu de travail pour la Fonction Publique et vice versa.

La délocalisation, à contrario, entrainera la présence des agents du Ministère de la Fonction Publique au sein de chaque Ministère.

A titre de rappel, les futurs DCRH ont déjà bénéficié des sessions de formation au cours de l’année écoulée.

Cette opération de régularisation des situations administratives des agents civils de l’Etat a été initiée par le Président Ali Bongo Ondimba dans la mesure où il avait constaté qu’il y avait plusieurs discriminations quant au suivi des carrières administratives des agents civils de l’Etat.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *