Politique

Gabon : Jean Ping prêche dans le désert

Libreville, Dimanche 4 Novembre 2018 (Infos Gabon) – Le leader de la Coalition pour la nouvelle République a fait un discours presque inaudible qui n’a eu aucun effet sur les masses.

Après s’être terré derrière un mur de silence, Jean Ping a refait surface samedi pour, dit-il, s’adresser à la nation gabonaise. Dans cette prise de parole depuis sa résidence à Libreville, le leader de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) qui a profité de l’absence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, au pays pour raison médicale, réclame toujours « sa victoire » à la présidentielle de 2016 en tentant de convier vainement les Gabonais à la réconciliation.

Nostalgique du chaos et de la désobéissance, il invite les «Gabonais de tous bords» à «transcender leurs clivages, à placer la Nation au-dessus de (leurs) intérêts particuliers, ethniques et claniques», pour «la construction d’un Gabon moderne».

Mais, visiblement Jean Ping est désormais seul dans son aventure. L’opposant radical prêche désormais dans le désert. Puisque Guy Nzouba Ndama, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, Alexandre Barro Chambrier, Zachary Myboto, Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi et Didjob Divungui Di Nding, ces grandes figures de la scène politique gabonaise, qui lui ont pourtant voué fidélité durant la dernière présidentielle, n’ont répondu présent à cette sortie comme à l’accoutumée. Au lendemain de cette adresse, aucun des leaders cités n’a daigné commenter.

Pour de nombreux Gabonais, par cette sortie, Jean Ping a raté une nouvelle fois l’occasion de se taire. Et personne ne semble prêt à descendre dans la rue pour sa cause.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Pas d’écarts de comportements au PDG

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *