Société

Gabon : La Dépénalisation de l’homosexualité n’est pas l’histoire à l’envers

Libreville, Mardi 23 Juin 2020 (Infos Gabon) – L’annonce a été faite par le gouvernement, par ailleurs dans le souci d’apporter une communication orientée vers la simplicité. La dépénalisation est le fruit de ne plus faire relever du droit l’homosexualité.

Chacun en prend pour son compte; il choisit son orientation sexuelle sans être condamné à une peine de prise. Ce n’est plus un spectre pour lequel la justice va poursuivre une personne. De même qu’il ne cloue pas dans un pilori celle qui serait indiscriminée.

Ceux qui sont en pleine possession de leurs moyens comprennent qu’il ne s’agit pas de légaliser l’homosexualité ou encore de permettre le mariage ou l’adoption.

Alors que le vote de la loi par le Sénat, en Décembre 2018 ne cadrait pas avec la dépravation de mœurs, c’est dire qu’il n’y en aura nullement après la dépénalisation.

Des homosexuels choisissent leur propre camp en pratiquant le contrepied que ce débat a pulvérisé les habitudes, les gens finissent par tolérer leur différence.

Du coup, le puzzle est reconstitué : les petites interdictions d’hier et d’aujourd’hui, les restrictions. Et personne pour jouer les pompiers pyromanes. Finie la mauvaise foi éclatante, leur sacro-sainte union consomment avec délice et présomption.

Depuis le parlement, le curseur discriminatoire est resté coincé à ce qu’il a été décrété et qu’on répète inlassablement dans notre hymne national: ”Uni dans la concorde et la fraternité”.

C’est sans doute qu’on ne lira pas cette nouvelle en s’effondrant. En sera-t-il de même dans toutes les familles? En fait, tant sera bien pas besoin d’éternels discriminés.

FIN/INFOSGABON/EM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon/Epanouissement des veuves:La FSBO dénonce les pesanteurs socioculturelles

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *