Sports

Gabon : La Garde Républicaine fait désormais partie de la famille du rugby

Libreville, 12 Mars 2012 (Infos Gabon) – Après la CAN 2012 organisée avec succès singulièrement par le Gabon, comme en témoignent plusieurs observateurs de la vie sportive, les autres disciplines ont repris leurs activités, à l’image du Rugby en pleine émergence au Gabon.

En effet, le Rugby gabonais a fait sa « Rentrée 2012 » le 3 mars dernier par deux matches ayant opposé à Libreville, la sélection des vétérans de la capitale gabonaise à « ARC XV » l’équipe de la Garde Républicaine (GR) d’une part, et la sélection de l’Estuaire à celle des clubs de Libreville, d’autre part.

Ces matches étaient à l’honneur de l’entrée de « ARC XV », le Club de la GR dans la famille du Rugby gabonais.

En lever de rideau, le public a assisté à la victoire de l’équipe des vétérans devant celle de la GR (10-0).

Le 2ème match a vu la sélection des clubs de Libreville courber l’échine devant l’équipe de l’Estuaire (5-17).

On comprend que c’est le début pour la jeune équipe de la GR qu’il faut encourager. Cette équipe a été mise en place il y a seulement 3 semaines. Mais, la prestation était satisfaisante sur la belle pelouse du stade de la GR.

En effet, ce samedi-là dans l’après-midi, nous avons assisté aux débuts de l’équipe de la GR à la cité de la démocratie, dans un match qui a fait plaisir aux amoureux du ballon ovale, en présence du Commandant en Chef de la Garde Républicaine, le Général Grégoire Kouna, de ses officiers supérieurs, des présidents des clubs, du DG d’OGAR Mr BARTOZEK , et de nombreux notables de Libreville.

Le match fut engagé et on remarqua rapidement la fraîcheur physique des hommes du général Kouna, bien que novices la GR fut au charbon ! Et les placages furent exécutés avec vigueur et surtout sans hésitations.

Selon, les professionnels, cela est une bonne chose pour le prochain championnat de l’Estuaire qui débutera dans deux mois.

Mais de ces deux matchs, il faut retenir que les vainqueurs de cet après-midi fut le rugby et ses valeurs (humilité, collectif, sens du don de soi).

Après ces deux rencontres, Habib Charles Owono, président de l’Association Gabonaise du Rugby (AGR) et futur président de la ligue, ainsi que les présidents des clubs Jean Claude Baloche (RCO XV) et Jérôme Virefeu (RCG) ont, en présence de Pierre DURO (le coordonnateur du Rugby au Gabon), remis un « présent » au président du nouveau-né « ARC XV », Grégoire Kouna, qui, à son tour, a remis ledit « présent » à Michel, l’entraineur de l’équipe de la GR.

Pierre Duro, toujours dynamique, était au four et au moulin, notamment en arbitrant quasiment les deux rencontres, sur un terrain ayant une pelouse impeccable.

Après avoir situé le cadre de la rencontre, il a salué l’arrivée de la GR dans la famille du Rugby qui ne fait que s’agrandir.

« Un grand merci aux autorités du B2 /B3 /DGSS pour avoir permis les rencontres de rugby au stade de la GR, merci de votre accueil et surtout nous sommes fiers d’avoir porté sur les fonts-baptismaux votre équipe et je tiens à remercier les deux officiers que vous êtes d’avoir permis l’éclosion de l’ovalie au sein de la GR. Notre rugby qui demeure un sport certes de combat, mais porteur de solidarité et d’humilité. Merci », Pierre DURO.

Et Habib Charles Ovono, le futur président de la ligue, de renchérir : « Il est difficile de parler après Pierre Duro. Nous sommes contents d’accueillir dans cette famille, le nouveau-né qu’est l’équipe de la GR. Bientôt, il y aura la Ligue pour aboutir à la Fédération, l’objectif étant les Jeux Olympiques Rio 2016 ».

Grégoire Kouna, le président de « ARC XV », a exprimé sa joie pour la prestation de son équipe, encore jeune qui, avec le temps, pourra démontrer son talent et sera capable d’affronter sans complexe les habitués du « ballon ovale ». Il s’est dit heureux de voir son équipe appartenir à cette grande famille du Rugby gabonais.

Il sied de signaler que comme dans l’armée, tout s’est déroulé dans la discipline. En commençant par l’accueil qui, faut-il le souligner, était digne de ce nom, avec un cocktail ou « 3ème mi-temps ».

Mais, les propos de Pierre DURO, un des doyens, l’ancêtre du Rugby gabonais, ont marqué cette grande journée.

« Pour voir évoluer les équipes ce jour : je suis heureux ! », a-t-il déclaré. Pourquoi, lui demande un jeune rugbyman ? « C’est simple mon fils. J’ai attendu 35 ans pour voir une équipe de la GR jouer au rugby ! Maintenant je peux mourir. J’ai vu de mes propres yeux cette équipe », a répondu Pierre DURO.

De source digne de foi, le « coach » Pierre Duro, a décidé, comme promis, de se mettre à l’écart. Il va se mettre à la disposition des enfants pour les former. Il considère que sa mission est finie après avoir refondé l’émergence du Rugby au Gabon. Autrement dit, il restera Conseiller en la matière. Donc, l’émergence des futurs « panthères » appartient aux ayants droits qui doivent faire ce qu’il faut.

En tout cas, tout le monde qui a appris la nouvelle, regrette pour cette retraite du « coach ». C’est vrai, le rugby gabonais va regretter.

Les présidents des Clubs prendront la relève pour que la Ligue qui sera pilotée évidemment par Habib Charles Ovono, voie le jour.

Il est à noter que chaque Club a son président ; il y a un Directeur Technique National (DTN), Charles Torchiana, et les structures ont été mises en place.

Nous reviendrons en détail sur le bilan de Pierre Duro, un homme de valeur qui a su encadrer et transmis des valeurs aux jeunes, comme un père qui donne des conseils à ses enfants pour la vie.

FIN/INFOSGABON/PM/PK/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *