Economie Social

Gabon : L’approche innovatrice de « Clap tutoring » dans le secteur éducatif

Libreville, Mardi 8 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Faire du coaching et le suivi scolaire, c’est la mission que s’est donnée l’agence Clap tutoring, une startup qui s’est lancée dans le suivi scolaire des apprenants. A cet effet, le manager de cette structure M. Fresnel Mamboundou nous a dévoilé les hauts et les bas de sa structure. Les détails dans cette interview qu’il nous a accordée.

Infos Gabon : Présentez-nous votre structure ?

Fresnel Mamboundou : Clap tutoring est une start-up qui est incubée au sein de l’incubateur Ogooué Laps. Nous sommes spécialisés dans le coaching et le suivi scolaire des apprenants. En un mot, Clap tutoring accompagne les élèves, les familles dans le cadre du renforcement des connaissances des apprenants. Et pour ce faire, nous avons mis en place un certain nombre de strates. Il y a la strate pédagogique que l’on appelle communément les cours de soutien, il y a aussi la strate psychologique, autrement dit le coaching scolaire. Nous sommes la première structure au niveau de la sous-région d’Afrique centrale, qui œuvre pour l’accompagnement des apprenants. 

L’atteinte de ces résultats repose sur une équipe rompue à la tâche. Elle est composée de quatorze (14) enseignants repartis dans les différentes disciplines et sept (7) enseignants psychologiques dans le cadre du suivi au sein des familles et des écoles. Dans le cadre administratif, Clap tutoring a une direction générale, un service marketing et communication, un service technique et logistique.

Infos Gabon : D’où est venue l’idée de mettre en place cette startup ?

Fresnel Mamboundou : Tout part d’une expérience académique personnelle. En effet, j’ai eu la grâce de faire partie des meilleurs élèves du Lycée Richard Nguema Bekale lorsque j’étais en classe de terminale. Mes enseignants ont venté mes mérites ici et là. Par la suite, certains élèves venaient solliciter une aide dans les disciplines où ils avaient des lacunes. Au-delà, plusieurs interrogations défilaient dans ma tête, en l’occurrence comment venir en aide aux condisciples tout en améliorant mes résultats, vu que cela avait eu des conséquences sur mes résultats scolaires.

J’ai par la suite réalisé que j’étais très brillant dans une discipline, même si au final j’avais ma moyenne. C’est ainsi que nous avons décidé de fédérer les meilleurs élèves de chaque discipline, dans la perspective de venir en aide à ceux qui avaient le plus besoin, et en fonction du temps libre de chacun. Cela avait porté ces fruits, vu que plusieurs de ces élèves avaient obtenu le baccalauréat.

Au terme de ma formation en ingénierie pétrolière, et compte tenu de la crise pétrolière, je n’ai pas pu avoir un emploi. Je me suis résolu à dispenser des cours de soutien tout en me questionnant sur les origines de l’échec scolaire et comment y remédier.

En faisant quelques recherches, j’ai découvert que ces origines sont entre-autres : le stress, le doute, le manque de motivation, l’absentéisme pour ne citer que cela. Ces éléments ne semblent pas être mis en valeur, mais sont tout de même à l’origine des échecs aux examens. J’ai également appris que l’une des solutions à ce problème passe par le coaching scolaire. C’est ainsi que j’ai décidé de me spécialiser dans le domaine au terme d’une formation reçue au Maroc. Etant donné que ce pays est pionnier dans le domaine en Afrique. Au terme de ma formation, j’ai créé l’agence de coaching Clap tutoring.

Infos Gabon : Comment est organisée votre startup au quotidien ?

Fresnel Mamboundou : Notre activité quotidienne tourne autour de trois axes que sont, l’échelle familiale au sein de laquelle les coaches-enseignants et psychologues vont coacher les apprenants à domicile ou vice versa.  La seconde porte sur l’approche dans les écoles.

A cette occasion, nous avons différents modules qui sont dispensés dans les établissements partenaires. Ici le coaching est dispensé en termes de discipline comme les mathématiques, la physique et autres. Dans le même ordre d’idée, on dispense des modules basés sur l’apprentissage et la motivation aux élèves. Le dernier axe porte sur les différents programmes qui sont mis en place comme la caravane scolaire…

Infos Gabon : Quelles sont les difficultés rencontrées et les ambitions ?

Fresnel Mamboundou : Les difficultés que l’on peut rencontrer en tant que jeune entrepreneur gabonais portent essentiellement sur l’accès au marché. Dans le cadre de notre activité, nous travaillons en majorité avec les établissements privés, pour la simple raison que dans l’enseignement public, le processus d’un partenariat est assez difficile. Il y a des spécialistes en la matière dans le secteur de l’éducation nationale. Eu égard à cela, l’échange de partage avec des structures privées est assez complexe, c’est encore un domaine fermé. Je fais également fi du processus de création d’entreprise, pour passer de l’informel au formel qui n’est pas si facile. 

Il y a aussi les appréhensions sociales. D’aucuns pensent que lorsqu’on parle de coaching scolaire ou l’appui psychologique des apprenants, la conscience collective fait aussitôt allusion à la psychiatrie. Et là, ils vous disent que mon enfant n’est pas malade et n’a donc pas besoin d’un coaching psychologique. Ce sont ces appréhensions qui mettent en mal notre activité.

En termes d’ambition, Clap tutoring a l’ambition de s’implanter sur toute la chaîne des valeurs de l’éducation. Dans l’optique d’avoir à terme, plusieurs disciplines, partant du fait que chaque élève nécessite une approche différente. Nous voulons aussi avoir des pratiques pédagogiques qui correspondent à chaque apprenant.

Infos Gabon : Votre mot de fin

Fresnel Mamboundou : Je voudrais au prime abord m’adresser aux autorités, aux garants de l’éducation. Ce qui freine le développement des compétences au Gabon ne porte pas sur le talent des apprenants. Bien au contraire, ces derniers sont intelligents et ont chacun quelque chose de particulier. C’est plutôt l’environnement dans lequel ils apprennent. On demande pour cela et très humblement à ces derniers, de nous accompagner pour que tous ensemble, nous offrons aux élèves un cadre de qualité et dans les conditions d’équité. 

Je tiens par la suite à vous remercier, pour l’opportunité que vous m’offrez pour échanger sur notre activité.

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon / Emprunt Obligataire 2019-2024 : Comment financer les 23 projets de développement sur 5 ans ?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *