Economie

Gabon : Le premier salon des jeunes entrepreneurs à Libreville

Libreville, Vendredi 1é Février 2016 (Infos Gabon) – L’agence ML communication, en partenariat avec le Ministère gabonais du commerce, des PME, de l’artisanat, du tourisme et du développement des services, a organisé, le 30 janvier 2016, un salon pour les jeunes entrepreneurs de Libreville sous le thème : « Entreprendre au Gabon, une solution pour sortir les jeunes de la pauvreté ».

Le Gabon a accueilli, le 30 janvier dernier, la première édition du « salon du jeune entrepreneur de Libreville » sous la houlette du Ministère du commerce, des PME, de l’artisanat, du tourisme et du développement des services en partenariat avec de jeunes entrepreneurs souhaitant accompagner la diversification de l’économie nationale à travers l’entrepreneuriat.

« L’objectif de ce salon est d’aider les jeunes entrepreneurs à avoir plus de visibilité et à encourager la mise en réseau des différentes expertises pour un partage d’expériences », a expliqué Leatitia Mebaley, l’initiatrice de cet évènement et responsable de l’agence ML Communication.

Au menu de ce rendez-vous d’échanges entre les jeunes entrepreneurs, plusieurs activités qui ont permis à ces derniers de s’exprimer et d’acquérir de nouvelles connaissances leur permettant de mieux appréhender cette fabuleuse expérience, parsemée d’embûches, qu’est l’entreprenariat.

Salon 2

Salon 2

Les participants ont, au cours de différentes conférences organisées à cette occasion, pris connaissance des mesures d’accompagnement mises en place par le gouvernement pour encourager les jeunes entrepreneurs, à travers le système d’incubation de l’Agence Nationale de la Promotion des Investissements et de la Compétitivité (ANPI).

Igor Assele, Directeur des Marchés publics et un des conférenciers, a expliqué que plusieurs programmes sont en gestation pour la formation et l’attractivité des conditions d’investissements. C’est un dispositif d’échanges entre les marchés publics et les PME comportant de nombreux avantages pour les jeunes entrepreneurs, a-t-il dit.

Le représentant de l’UNESCO au Gabon, Fazzino Vincenzo, a, pour sa part, présenté le projet d’entrepreneuriat social appelé « tremplin », un concours qui vise à distinguer un(e) jeune entrepreneur gabonais porteur d’un projet d’entrepreneuriat social et de culture de la paix. Ce sont les jeunes entrepreneurs gabonais de 21 et 35 ans qui sont concernés par ledit projet.

« Le promoteur du projet doit contrôler au moins 50% du capital de l’entreprise, développer un chiffre d’affaires de 2 Millions de Francs CFA minimum, mais aussi avoir embauché au moins un employé. L’intention de Tremplin est de privilégier une entreprise qui existe déjà, porteuse d’un projet novateur. Les candidats ont jusqu’au 8 mars 2016 pour déposer leurs dossiers de candidature sur la page Facebook « Tremplin Gabon ». La récompense du projet le plus innovant est de 10 Millions de Francs CFA avec un coaching d’un an pour la personne gagnante », a expliqué Fazzino Vincenzo.

Signalons que des ateliers de formation ont eu lieu pour expliquer aux jeunes le processus complet de création d’une entreprise, sous la coordination de Loubna Karroum, la maîtresse du salon.

A l’image de Gabon Telecom et la SCG-Ré, plusieurs jeunes ont exposé leurs savoir faire, à travers des créations vestimentaires tradi-modernes, faites à base des produits africains. Une innovation énergétique de la société H-1 eCo et un cabinet de management en ressources humaines et autres ont également présenté leurs offres de services.

Les participants qui ont apprécié l’initiative, ont tout de même émis le souhait de voir toutes les recommandations et programmes présentés aux jeunes entrepreneurs se concrétiser pour une réelle réduction, voire disparition de la pauvreté, comme l’indique le thème.

FIN/INFOSGABON/HZ/2016

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *