Politique

Gabon : Les 10 ans de magistère d’Ali Bongo au scanner

Libreville, Jeudi 17 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Brice Laccruche Alihanga salue une décennie de changement et réitère son indéfectible attachement au président de la République.

Dans un post publié le 16 octobre 2019 sur sa page Facebook, Brice Laccruche Alihanga passe en revue les ans de magistère d’Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon. Cette sortie du directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba à l’occasion de la célébration des dix ans de pouvoir de ce dernier parle d’une décennie de métamorphose.

L’auteur balade son lecteur «de la diversification économique à l’industrialisation, en passant par la réforme de la formation, la consolidation de notre modèle sociale ou encore la réforme de l’Etat et des finances publiques» ayant émaillé ces dix années passées aux affaires par l’actuel locataire du Palais du bord de mer.

«Ce bilan solide, le président de la République l’a lui-même tiré dans une interview accordé au quotidien L’Union. Une analyse lucide, sans complaisance, loin de l’exercice d’auto-satisfaction», écrit-il.

Pour Brice Laccruche Alihanga, nonobstant les critiques des oiseaux de mauvais augure, le Gabon est sur une destination sûre. «N’en déplaise aux Cassandre qui ont fait du Gabon bashing leur fonds de commerce, le Gabon est l’un des pays les plus en pointe en Afrique. J’en veux pour preuve le fait que dans le dernier classement du PNUD sur l’indice de développement humain, le Gabon est classé 2ème en Afrique subsaharienne continentale. Ou encore le fait que, la semaine dernière, le FMI, notre partenaire, a délivré à notre pays un satisfecit pour l’effort réformateur déployé ces dernières années. Ou encore le fait qu’il y a quelques jours, l’emprunt obligataire de 100 milliards de francs CFA lancé par le Gabon a été sur-souscrit de plus de 25 %. Signe que les investisseurs ont une confiance totale dans notre pays et son avenir», se réjouit-il.

«Voilà ce qu’il faut dire à ceux qui tentent, en vain, de dépeindre à longueur de journée le Gabon de manière apocalyptique. A leurs jugements, subjectifs, nous leur opposeront toujours la réalité des faits, objectifs», poursuit-il.

Une fidélité sans faille

Pour lui, ces avancées qu’enregistre le pays sont incontestablement à mettre à l’actif du chef de l’Etat. «Ces performances, aussi remarquables qu’incontestables, enregistrées par le Gabon ces 10 dernières années, nous les devons au chef de l’Etat, M. Ali Bongo Ondimba. Depuis plus de deux ans, j’ai l’insigne honneur de le servir en tant que directeur de cabinet, à la présidence de la République comme au Parti démocratique gabonais», souligne-t-il.

L’occasion faisant le larron, il profite de cette tribune pour réitérer sa loyauté à l’endroit du président de la République. «A mon humble niveau, je continuerai de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour le servir au mieux. C’est le meilleur service qui puisse être rendu au Gabon et au peuple gabonais. Comme moi, nous sommes des centaines, si ce n’est des milliers, à l’assister quotidiennement dans son ambition de faire du Gabon un pays toujours plus prospère, toujours plus uni, toujours plus respecté», confie Brice Laccruche Alihanga.

Il n’entend non plus reculer malgré les critiques malveillantes à l’endroit d’Ali Bongo Ondimba. «Face aux attaques ignominieuses dont il est trop souvent l’objet, nous serons nombreux à nous lever et à le défendre jusqu’à la dernière énergie. Et je le redis, nous sommes et nous resterons ses fusibles. Nous ferons toujours rempart pour repousser les coups. Nous ne nous défausserons jamais de notre responsabilité. En 10 ans, le Gabon a beaucoup changé. Mais le meilleur reste à avenir. Et l’avenir du Gabon continuera pour longtemps encore à s’écrire avec M. Ali Bongo Ondimba», conclut-il.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Ali Bongo Ondimba reconnaissant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *