Politique

Gabon : Les populations de Libreville et Port-Gentil entretenues sur l’enrôlement

Libreville, 22 janvier 2013 (Infos Gabon) – Pour favoriser au mieux l’organisation des prochaines élections au Gabon, prévues au mois d’avril 2013, les cadres  du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) effectuent depuis le 19 janvier dernier des rencontres avec leurs militants pour expliquer l’intérêt du  processus d’enrôlement des populations dans le processus d’instauration de la biométrie dans le pays.

Le PDG a enclenché depuis le 19 janvier dernier un processus de sensibilisation de ses militants sur l’intérêt d’enrôler les populations dans la mise en application de la biométrie au Gabon. C’est ainsi qu’à Libreville, l’Union des Femme du Parti Démocratique Gabonais (UFPDG) représenté par son délégué national Paulette Koho, a organisé en collaboration avec les experts du Ministère de l’Intérieur le 19 janvier dernier au 4ème arrondissement une causerie portant sur la biométrie et le processus d’enrôlement des populations.

Les experts David Ndze Ndze et Thérèse Bissieme ont expliqué aux militantes l’intérêt de faire identifier correctement chaque électeur, notamment prévenir les nombreuses irrégularités telles que les doublons et les votes multiples avec l’usage de la biométrie. Pour ce faire, ils ont demandé aux membres de l’UFPDG présents de se procurer pour l’enrôlement des documents administratifs conformes (actes de naissance légalisés, jugement supplétif ou carte nationale d’identité pour les gabonais nés au Gabon, pièces justificatives authentifiant des documents pour les gabonais naturalisés et ceux nés à l’étranger).

« Pendant l’opération d’enrôlement, assurez-vous que les données saisies sont vraies et justes. Il faut vérifier séance tenante toutes les informations vous concernant avant impression du récépissé » a conseillé Mr Ndze Ndze.

Cette causerie a, en outre, permis à Mme Koho, en présence des responsables politiques de la circonscription de souligner l’importance de se « préparer en conséquence pour les échéances à venir […] afin d’informer nos militantes sur la biométrie et ses corollaires » et faciliter la victoire de leur parti politique.

Dans l’Ogooue-Maritime, le cadre du PDG Sébastien Mouyama Mamboundou a quant à lui notifié aux populations de Mougalaba que le processus d’enrôlement leur permettra en outre de renforcer leur démographie et sortir du sous-développement dû à l’exode rural.

« De 49 départements que compte le Gabon, Mougalaba n’a pas de préfecture ni de CES (collège). Elle compte à peine trois gendarmes sans caserne […] les populations au village ne peuvent pas recevoir uniquement que des cercueils, ils veulent aussi des vivants », a déclaré le militant, qui prévoit s’entretenir avec les populations de Lambaréné.

FIN/INFOSGABON/PK/MM/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *