Politique

Gabon : Maganga Moussavou entend traduire son concessionnaire en justice

Libreville, Mercredi 1er Août 2018 (Infos Gabon) – Le vice-président du Gabon envisage de porter plainte contre l’entreprise Bentley pour divulgation d’une facture portant sur l’achat des cylindrées pour plusieurs millions de francs CFA.

Après avoir été éclaboussé sur une affaire d’achat de trois véhicules de luxe d’un montant global cumulé de 653 millions de francs CFA, Pierre-Claver Maganga Moussavou passe désormais à l’offensive. Le vice-président de la République gabonaise qui ne nie pas les faits qui lui sont attribués, envisage de porter plainte à Paris en France contre le concessionnaire Bentley qu’il accuse d’avoir mis l’information sur la place publique.

D’après l’hebdomadaire panafricain, Jeune Afrique, l’accusé est en voie de «déposer une plainte en France contre le concessionnaire automobile Bentley à la suite de la divulgation d’une facture concernant l’achat, en octobre 2017, d’un modèle Continental GT pour 158 000 euros».

Toujours selon la même source, le vice-président de la République «se défend [rait] d’avoir utilisé de l’argent public et soupçonne [rait] qu’un tiers a usurpé son identité afin de se procurer ce document auprès de Bentley». Les trois véhicules au centre de la polémique sont une Mercedes classe G, une Bentley Continental GT et une Porsche Cayenne pour un montant total de 653 millions de francs CFA.

Au sein de l’opinion, certains pensent que l’annonce de Pierre-Claver Maganga Moussavou est tout simplement de la poudre aux yeux pour détourner l’attention des Gabonais et n’hésitent pas à réclamer le départ du vice-président. Car, pour ces derniers, il n’est pas un modèle de rectitude morale à l’heure où le Gabon est lancé dans la réduction du train de vie de l’Etat en procédant à des coupes budgétaires drastiques en vue d’un rééquilibrage des finances publiques.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Le modèle de citoyen selon Assoumou Ndong

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *