Social

Gabon : Menga M’Essone prend contact avec les chefs d’Etablissements publics

Libreville, Samedi 9 Février 2019 (Infos Gabon) – Le ministre d’Etat en charge de l’Education nationale s’est rendu lundi au Lycée national Léon Mba pour y rencontrer de manière officielle tous les responsables du milieu éducatif de la capitale en vue d’une prise de contact.

Menga M’Essone a pris son bâton de pèlerin, porteur d’un message un peu plus explicite sur le secteur dont il vient d’avoir la charge. En vue de consolider ce domaine très sensible de la vie nationale et lui permettre les bonnes conditions de travail, l’ancien-nouveau ministre de l’Education nationale fait en réalité un come-back d’autant plus qu’il retrouve ses anciens collaborateurs qui ont évoqué les mêmes problèmes par le passé.

Les maux qui se déterminent à en endiguer, à ses yeux, par une barre haute selon les normes pour permettre aux apprenants et aux enseignants d’être à la hauteur des attentes de l’Etat.

La denrée rare capable de revenir à son ancien poste y revoit une opportunité des défis majeurs. Il a épinglé à son ordre du jour les points les plus anodins, les plus inachevés et les plus controversés.

Notamment la formation des chefs d’établissements autrement dit que leur formation en amont est d’une complaisance inacceptable car, comment comprendre ces taux d’échecs successifs aux examens et concours.

Ensuite, l’accès à l’internet au sein des établissements publics qui devient un phénomène de complémentarité d’acquisition de connaissances et de recherche mais, qui rencontre des écueils de la part des gestionnaires, quand bien même c’est un don d’un député, certains responsables le détournent et effacent toute trace.

De même que l’insécurité, le paiement des vacations des enseignants. Enfin, les effectifs pléthoriques, un véritable casse-tête “gabonais”.

Si cet échange hautement technique a fait couler beaucoup d’encre en raison de la personne qui connaît ce marigot complexe, c’est parce qu’aussi il y a résolu partiellement certains problèmes et qu’il en ressassera d’autres avec une densité nouvelle.

D’aucuns ont parlé des retrouvailles avec des connotations diverses. Y vient-il pour s’enliser ou pour garder la tête haute et sortir du gué ? Le Principal du CES Léon Mba2 considère très nettement qu’il s’agit de “prise de contact” alors que les différents acteurs de ce secteur réfléchissent à cet échange riche en enseignements. Ils estiment que cela reste au niveau des intentions.

Est-ce en comparaison à d’autres prises de contact alléchant devenus improductifs avec le temps ? Ils se résument en disant qu’ils attendent les actes du côté de la tutelle qui trouvera ne fût-ce que l’équilibre dans tout ce discours.

A Michel Menga M’Essone de tenir compte de ce regard fixé sur ce secteur.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Grève à la SEEG : Le gouvernement calme le jeu

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *