Politique

Gabon : Nicole Assele portée à la tête du CLR

Libreville, Lundi 16 Septembre 2019 (Infos Gabon) – C’est au terme des travaux en commission, organisés à l’occasion du congrès extraordinaire du Centre des libéraux réformateurs (CLR) sous le thème “le centrisme pour réformer et changer dans la continuité”, que  Nicole Assele a été portée à la tête de cette formation politique, samedi à Libreville.

C’est conformément aux nouvelles dispositions statutaires et dans l’optique de cadrer avec la nouvelle vision du parti que le Centre des libéraux réformateurs (CLR) a procédé au réaménagement de son organigramme. A l’occasion, les statuts du parti ont également été revisités.  

Au terme d’une heure de travaux en commission menés par le bureau mis en place, Nicole Assele a été portée à la tête de la délégation générale du parti pour une durée de cinq (5) ans. Une nouvelle fonction qui s’inscrit dans le cadre des réformes instituées par le parti, au même titre que celui de président du conseil politique qui échoit à M. Jean Boniface Assele. 

En effet, le directoire du parti est désormais placé sous l’autorité de la déléguée générale, qui est également l’ordonnateur de crédit et garant de la gestion financière du parti.  

Dans son intervention, le président du conseil politique du CLR,  M. Jean Boniface Assele a indiqué qu’il était important de revoir les textes, au terme de vingt-cinq (25) ans d’existence de cette formation politique. 

« La commémoration de ces 25 ans d’existence de notre parti politique nous commande de revoir certains textes qui régissent le Centre des libéraux réformateurs, afin de permettre à toutes celles et à tous ceux qui ont manifesté l’intention de faire partie des nôtres de se reconnaitre dans ce milieu politique très difficile », a-t-il expliqué. Il n’a pas omis de préciser les enjeux qui sous-tendent cette rencontre. Lesquels visent à constituer une rampe de lancement, pour une nouvelle mobilisation.

« Nous devons de ce fait renforcer notre fondement idéologique, préciser notre ligne politique et marquer notre détermination à aller de l’avant. En se nourrissant de nos convictions, ainsi que nos ambitions, notre parti grandira », a-t-il ajouté.

Pour sa part, la nouvelle déléguée générale s’est dite honorée de prendre part à ces assises, qui ouvrent la voie à la révisualisation des structures décisionnelles du parti. « En effet, l’histoire retiendra comme une marque indélébile, qu’après avoir mené le combat durant plusieurs années, un leader politique a librement et pacifiquement procédé à la mise en place qui préfigure une relève et compétence », a-t-elle dit.

La nouvelle promue a également rappelé l’attachement du centre des libéraux réformateurs à la majorité politique qui gouverne le pays. A cet effet, le CLR, a souligné Nicole Assele, a tenté d’apporter sa contribution pour la construction du pays. Toutefois, a-t-elle fait savoir, « force est de déplorer le non-respect de la charte qui engage les partis politiques de la majorité, et la quasi mise au banc du CLR ». 

Une préoccupation qui fait tache noire dans le tissu relationnel qu’il y a entre le CLR et le pouvoir en place. Un souci auquel Nicole Assele devra clarifier, pour la bonne continuité de leurs rapports. 

Au terme de la lecture des motions, le rendez-vous a été pris pour le week-end prochain, au cours duquel le parti fêtera ses vingt-cinq (25) ans d’existence.

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Une voix discordante dans l’opposition

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *