Economie

Gabon : « Nous allons engager une révolution agricole », Biendi Maganga Moussavou

Libreville, Lundi 9 septembre 2019  (Infos Gabon) – Au terme de deux mois de vacances agricoles, une activité initiée par le ministère de l’agriculture, les jeunes vacanciers organisent du 6 au 7 septembre, une vente de leurs produits dénommée « vacance agricole » à l’esplanade du magasin Géant CKDO. A cette occasion, le ministre en charge de l’agriculture M. Biendi Maganga Moussavou a accordé une interview à notre rédaction, en vue de faire le point de ce programme.

Infos Gabon : Monsieur le ministre, est-ce qu’on peut dire que le programme vacance agricole a déjà pris forme?

Biendi Maganga Moussavou : Nous sommes en train de vivre un moment historique pour l’agriculture de notre pays. Grâce à ce programme, nous avons tous constaté qu’en deux mois, on peut réaliser des choses extraordinaires faites par ces enfants. C’est-à-dire une main d’œuvre qui n’est pas si forte que çà, mais une main d’œuvre qui a su faire preuve de courage, de volonté, d’esprit d’équipe et qui a bénéficié de l’encadrement des agents du secteur agricole à travers le pays.

En tant que ministre de l’agriculture, je les envie parce qu’ils ont bénéficié du soutien de toute une organisation qui leur a permis de réaliser des prouesses. Ce sont des produits BIOS, sans pesticides, faits à base d’engrais naturels sains danger pour la santé des consommateurs.

Infos Gabon : Dans quel cadre s’inscrit l’activité de ce matin, et quelles sont les activités menées par ces enfants tout au long de ces deux mois de vacances?

Biendi Maganga Moussavou : Nous sommes tous d’accord pour dire que ce programme de vacance agricole doit se poursuivre, et devenir un programme qui doit s’inscrire dans l’éducation des jeunes gabonais. Et cela, dans le cadre de la transformation agricole de notre pays, voulue par le président de la république Ali Bongo Ondimba. Et à cet égard, nous sommes réunis ici non pas pour la clôture des vacances, mais pour vivre une autre phase de l’apprentissage de l’agriculture.

C’est jeunes ont appris à faire des planches, à planter, à faire des repiquages, l’arrosage, la récolte et bien d’autres activités. Aujourd’hui, ils arrivent dans un endroit mis à la disposition par le groupe CECA-GADIS pour vendre leurs produits. Cela permet à ces jeunes d’être imprégnés du circuit que connaît celui-ci, qui part notamment, de la mise en terre d’une semence pour l’assiette en passant par la vente.

Grâce à ces jeunes, nous allons engager une révolution agricole. Ça va s’étendre dans tout le pays avec le programme des classes vertes, avec l’aide du soutien du ministère de l’éducation nationale ainsi que l’ensemble des acteurs qui nous ont soutenus. 

Infos Gabon : Qu’est-ce que vous retenez de cette initiative ?

Biendi Maganga Moussavou : Nous avons vu que ces jeunes sont allés au-delà même du programme que nous leur avons proposé. Ils sont décidés à continuer ce programme chez eux, en répétant les gestes qui leur ont été enseignés. Ils ont exprimé leur sentiment d’avoir pris part à cette activité. C’est l’une des plus belles expériences de ma vie que je garde, et un meilleur souvenir.

Infos Gabon : Est-ce qu’un partenariat peut également être envisagé, en vue de permettre aux agriculteurs d’écouler leurs produits dans ces grandes surfaces ?

Biendi Maganga Moussavou : Nous sommes déjà dans le cadre d’un partenariat vu que nous sommes sur le site d’un partenaire. Le groupe CECA-GADIS est une entité citoyenne, dans nos échanges, ils nous ont toujours rappelé leur volonté de nous accompagner tout en leur garantissant, une production de qualité et de manière continue. C’est un travail auquel nous nous attelons à faire.

Et de manière unanime, nous allons faire en sorte que ce travail soit continu. Il revient aux acteurs de valeurs du secteur agricole que sont les cultivateurs, les producteurs et autres, de se mettre ensemble dans l’optique de vendre les produits made in Gabon.

Infos Gabon : Votre mot de fin

Biendi Maganga Moussavou : Je tiens à remercier l’ensemble des parents d’élèves qui ont voulu nous accorder leur confiance. Au moment de la clôture, nous avons pensé qu’il fallait préparer des kits scolaires pour nos enfants. Nous voulons que ces derniers soient fiers pendant l’année scolaire, d’avoir participé à ce programme. Qu’ils gardent en eux, cette flamme agricole qui est importante pour notre pays

FIN/INFOSGABON/LK/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Les vacances agricoles sont sur les rails

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *