Economie

Gabon / Port d’Owendo : Un accord secret signé entre les parties en conflit

Libreville, Lundi 9 Octobre 2017 (Infos Gabon) – Selon la «Lettre du continent», Olam international et le groupe Bolloré ont finalement trouvé un terrain d’entente pour la gestion de cette plate-forme portuaire.

S’achemine-t-on vers un dénouement de la crise qui oppose l’Etat gabonais et l’homme d’affaires français Vincent Bolloré au sujet de l’attribution de la plate-forme portuaire d’Owendo à la multinationale singapourienne Olam? Un terrain d’entente aurait-il finalement été trouvé entre les deux parties?

A en croire «La Lettre du continent», dans sa publication du 7 octobre 2017, M. Bolloré serait «parvenu à négocier dans le plus grand secret un accord» avec le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba au sujet de la gestion du port d’Owendo. Selon cette source, le document aurait été paraphé par Philippe Labonne, «Monsieur Afrique» de Bolloré et Gagan Gupta, Directeur Dénéral d’Olam Gabon, en présence du chef de l’Etat gabonais et de Cyrille Bolloré, patron de la filiale Bolloré Transport & Logistics.

Cet accord vient ainsi mettre un terme à plusieurs mois de rapports orageux entre l’Etat gabonais, accusé d’avoir favorisé l’arrivée d’Olam au port d’Owendo, et la filiale gabonaise de Bolloré Transport & Logistics qui dénonçait le non-respect par celui-ci de la convention de concession signée en mai 2007 avec l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG).

Laquelle confère pour une durée de 20 ans, l’exclusivité de la gestion du terminal à conteneurs du port d’Owendo à Bolloré Transport & Logistics Gabon. La multinationale française qui estimait être abusée avait menacé de porter plainte en France contre l’Etat gabonais.

«Cette procédure n’a jamais été entamée et aucun dossier n’a été déposé devant ce tribunal arbitral dépendant de la Banque mondiale», rapporte «La Lettre du continent».

FIN/INFOSGABON/TW/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *