Politique

Gabon : Pour la formation en gestion du changement organisationnel

Libreville, 25 février 2013 (Infos Gabon) – En partenariat avec l’Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP) du Québec au Canada, l’Ecole Nationale d’Administration (ENA Gabon) abrite depuis ce lundi en son auditorium à Libreville, un séminaire dit de formation sur le thème : « la gestion du changement organisationnel ». A-t-on constaté.

A en croire Didier Kaba, Expert en Analyse et Management des politiques publiques de l’ENAP du Québec, animateur de ce Séminaire ouvert aux Etudiants et Fonctionnaires dits de la catégorie A, préalablement sélectionnés par leurs Ministères, ces assises visent entre autres, la poursuite de la construction des savoirs, le renforcement des compétences et des habiletés managériales ; la réalisation d’une réflexion critique sur les pratiques de gestion et leur amélioration ; l’exercice davantage d’une influence et d’un leadership ; la mobilisation des talents et des intelligences des membres des équipes dans une perspective de changement.

Comme l’a toujours indiqué le Directeur Général de l’ENA Gabon, Anatole Tsioukacka, cette Ecole s’est profondément reformée afin de s’arrimer aux standards internationaux d’une part, et mieux se positionner face aux nombreux enjeux liés à l’efficience de l’administration d’autre part. L’ENA Gabon, souligne-t-il, est une école en mutation qui participe pleinement à la construction d’un nouveau type d’administration orientée « client » : l’usager du service public.

C’est dans cette optique que cette Ecole a déjà organisé, depuis le début de cette année, à son siège, une conférence-débat sur le thème : « les phénomènes de la corruption et de l’enrichissement illicite et leurs conséquences », le 30 Janvier dernier, animée par le Président de la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite du Gabon, Vincent Lebondo Le-Mali, ; un séminaire dit de formation portant sur le thème : « Comment manager une organisation publique ? », du 4 au 7 février dernier,  animé conjointement par Max Brunner, Directeur des Relations Internationales à l’ENA France et Anatole Tsioukacka.

Dans le même cadre, notons que les élèves de la 2ème année de l’ENA Gabon ont pris part, du 18 au 21 février dernier dans les locaux de la Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC) à Libreville, à un Séminaire sur les emprunts obligataires.

Faisant d’une pierre deux coups, le Directeur Général de l’ENA Gabon a, dans le cadre du partenariat, reçu en audience le même jour, une délégation de l’ENA Tchad, conduite par son homologue Adoudou Abdoulaye. Une séance de travail entre les deux parties a bouclé cette rencontre.

A titre de rappel, l’ENA Gabon a été créée sur les cendres de l’Ecole Gabonaise d’Administration (EGA), par l’ordonnance n°25/PR du 06 mars 1962. Ceci dans le but de « recruter et former des Hommes capables de redynamiser les Administrations en leur transmettant l’éthique du service public, fondée sur les valeurs de responsabilité, de neutralité et de désintéressement ; de répondre efficacement aux nombreuses attentes des usagers du service public et relever ainsi les enjeux liés à une meilleure performance de l’Action Publique ; de professionnaliser la formation des hauts cadres de l’Administration par l’offre d’une expertise de qualité dans tous les domaines de l’Action et du Management du secteur public ».

Ouverts par un représentant du Secrétaire Général du Ministère gabonais en charge de la Fonction Publique, le présent Séminaire connaîtra son épilogue ce mercredi 27 février 2013.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *