Sports

Gabon / Tropicale Amissa Bongo : DOCKX DOUBLE, GENE ASSURE

Libreville, 20 janvier 2012 (Infos Gabon) – Le français Yohann Gène  a remporté ce dimanche après-midi pour la première fois de sa carrière la course cycliste Tropicale Amissa Bongo, au terme de la 7ème et dernière étape. Il savait qu’il n’avait qu’une seule chose à faire aujourd’hui, c’était d’assurer ses huit petites secondes d’avance sur le Marocain Soufiane Haddi qui le pointait à la deuxième place au classement général. Il fallait aussi surveiller les autres poursuivants qui n’étaient pas très loin en terme de secondes mais ce travail les coureurs d’Europcar savent le faire à la perfection.

En effet comme depuis 2010 avec les trois victoires consécutives d’Anthony Charteau, ils connaissent le scénario sur le bout des doigts. Ils ont donc su manœuvrer avec précision sur le circuit final de Libreville en laissant partir des échappées peu dangereuses. Cette certitude et cette connaissance du métier, Jean-René Bernaudeau, le directeur sportif d’Europcar, la manie avec beaucoup de malice et d’intelligence. C’est donc cette fois Yohann Gène qui en a profité en gagnant à la fois une étape hier à Kango et en remportant le classement général final.

« C’est un immense bonheur pour moi, a-t-il déclaré sur le podium alors que le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba venait de lui remettre son maillot jaune. J’aime le Gabon qui me réussit toujours aussi bien. Le climat et l’ambiance qui me rappellent ma Guadeloupe natale ne sont certainement pas étrangères à mes succès ici sur la Tropicale.»

De son côté, le Belge Gert Dockx, échappé dans les derniers kilomètres avec l’Ethiopien Tsgabu Grmay (MTN-Qhubeka) et son compatriote belge Edwig Cammaerts (Cofidis) remportait le sprint juste après la chute intempestive de Cammaerts à 200 mètres de la ligne d’arrivée. Gert Dockx qui avait déjà gagné mercredi dernier à Bitam la 3e étape réalisait un beau doublé pour sa première participation à la Tropicale.

A la deuxième place du classement général, on retrouve un Africain Soufiane Haddi de l’équipe du Maroc à seulement 8 secondes de Yohann Gène, exactement le même écart qu’en 2012 entre le vainqueur Anthony Charteau et son dauphin érythréen Meron Russom. Mais c’est aussi le tir groupé des Africains juste derrière avec le Sud-Africain Songezo Jim (4e), l’Ethiopien Tsgabu Grmay (5e), l’Algérien Azzedine Lagab (6e) et l’Ivoirien Issiaka Cissé (7e) qui resteront marqués dans les esprits comme la preuve de la grande santé du cyclisme du continent en plein essor.

Créée en 2006 en l’honneur d’Amissa Bongo, la fille de l’ancien président du Gabon, Omar Bongo, la Tropicale Amissa Bongo est une compétition cycliste internationale par étapes organisée au Gabon. Elle fait partie de l’UCI Africa Tour en catégorie 2.1. Organisée à la fin du mois de janvier, la course attire principalement des équipes nationales africaines, mais aussi quelques équipes professionnelles européennes, et notamment françaises1. Celles-ci voient dans cette course l’occasion de parfaire en compétition leur préparation pour la saison européenne.

Des six premières éditions de la course, seule la première n’a pas été remportée par un coureur français. La victoire y est cependant revenue à Jussi Veikkanen, coureur finlandais de l’équipe française La Française des Jeux. Cette équipe a remporté les quatre premières éditions de la course, mais n’y a pas participé en 2010.

Pays d’Afrique centrale, le Gabon est un joyau de la nature, un des «endroits les plus intacts de la planète» selon le National Géographic. Avec ses 13 parcs nationaux, ses fleuves majestueux et ses 800 km de côtes parsemées de lagons, d’estuaires et de baies, le Gabon est un véritable trésor écologique. Doté d’une variété de paysages exceptionnelle, le Gabon se caractérise autant par sa végétation tropicale et luxuriante, ses forêts primaires, que par ses savanes s’étendant à perte de vue…

Mais le Gabon est aussi un pays aux nombreux atouts, engagé sur la voix de l’émergence avec 3 axes principaux de développement que sont la valorisation du patrimoine naturel et l’écotourisme, la promotion du secteur industriel et des investissements, et le développement du secteur tertiaire, des services et des infrastructures.

FIN/INFOSGABON/PK/MM/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *