Politique

Gabon : Un mort et des dégâts matériels importants

Libreville, Lundi 22 Décembre 2014 (Infos Gabon) – Un mort, plusieurs arrestations et des dégâts matériels importants. C’est le bilan enregistré après le meeting interdit organisé samedi, à Libreville, par les membres du Front Uni de l’Opposition.

Le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Libreville, Sidonie Flore Ouwé, a déclaré samedi à Libreville que le meeting interdit du Front Uni de l’Opposition a occasionné un mort et des dégâts matériels importants, notamment la destruction d’une station service et d’un marché ainsi que l’incendie de plusieurs voitures. Plusieurs personnes ont été arrêtées et le Parquet a ouvert une enquête.

« Nous avons donc constaté l’incendie de plusieurs véhicules, des casses de Cécado et Gaboprix (supermarchés, ndlr) à Akébé ville, des actes de vandalisme de certaines stations mobiles et la boucle, c’est ce jeune compatriote qui est décédé », a déclaré Sidonie Flore Ouwé.

Il s’agit d’un étudiant de 30 ans, Mboulou Beka, qui est décédé au moment où quelques manifestants tentaient de l’amener à l’hôpital sur un taxi. Le médecin légiste, Liliane Flore Pemba a indiqué à la presse que le jeune homme est mort suite à une blessure à la gorge qui serait causée par un objet tranchant.

« Il est mort des suites des blessures que j’ai examinées au niveau du cou et il présentait une autre blessure juste au-dessous du menton », a précisé le Dr Liliane Flore Pemba.

L’opposition de son côté parle de 3 morts sans pour autant donner plus des détails.

Le meeting interdit de l’opposition, qui s’est transformé en affrontement entre manifestants et forces de l’ordre, avait pour objectif de réclamer le départ du Président Ali Bongo Ondimba suite à la publication du livre de Pierre Péan intitulé « Nouvelles affaires africaines, mensonges et pillages du Gabon ».

Ont pris part à cette manifestation des leaders du Front Uni de l’Opposition notamment Jean Ping, Zacharie Myboto, Jean Eyeghé Ndong et autres.

Signalons qu’à propos du livre de Pierre Péan, toute l’opposition gabonaise n’est pas unanime. Jules Bourdès Aristide Ogouliguendé du CDJ et Bruno Ben Moubamba de l’UPG estiment que ce livre est un non événement.

FIN/INFOSGABON/PM/2014

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *