Elections Politique

Législatives 2018 au Gabon : Bataille de fauves entre Berre et Gondjout dans le Moyen-Ogooué

Libreville, Vendredi 28 Septembre 2018 (Infos Gabon) – La candidate du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et celui de l’Union nationale (UN, opposition)  s’affrontent pour le premier siège de la commune de Lambaréné.

Parmi les circonscriptions électorales qui feront l’objet d’une attention particulière lors des législatives et locales des 6 et 27 octobre prochains, figure en bonne place la commune de Lambaréné où un combat de titans oppose Madeleine Berre et Paul-Marie Gondjout.  La candidate du parti au pouvoir et celui de l’Union nationale qui fait front commun avec le Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) sont à la conquête de l’écharpe de député du premier siège de la commune du chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué.

La partie s’annonce d’ores et déjà serrée entre les deux rivaux qui ont tous la particularité de n’avoir jamais exercé la fonction de maire ou de député.  La ministre en charge de la Promotion des investissements et des Partenariats public-privé et le secrétaire exécutif adjoint de l’UN sont tous des bleus dans ce scrutin.

Rencontre de Paul-Marie Gondjout

Rencontre de Paul-Marie Gondjout

Mais au regard de leur aura politique et de leur déploiement sur le terrain, il y a lieu de penser que la bataille sera épique.

Difficile de dire qui de Berre ou de Gondjout renversera l’autre les 6 et 27 octobre prochains. Tant les deux adversaires n’ont pas lésiné sur les moyens et ne vont n’ont plus de main morte dans leur stratégie de séduction des électeurs. Effigies de campagne, meetings géants, porte à porte, causeries et campagne de proximité sont mis à contribution pour aborder le maximum d’électeurs afin de faire le plein de voix le jour du scrutin.

Certes, rien n’est joué à l’avance ni pour l’un, ni pour l’autre, mais nombre d’analystes voit la candidate du parti au pouvoir devancer légèrement son adversaire. Seul hic qui pourrait peut-être lui être défavorable : les séquelles laissées par la guerre de leadership entre Richard Auguste Onouviet et Joël Ogouma pour le contrôle de Lambaréné. Mais, en homme aguerri, Paul-Marie Gondjout a aussi des arguments à faire valoir.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Législatives et locales au Gabon : La campagne a commencé

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *