Politique Social

Lutte contre le sida au Gabon : Le combat de Sylvia Bongo Ondimba salué par l’ONU

Libreville, Vendredi 29 Septembre 2017 (Infos Gabon) – Dr Françoise Ndayishimiye, directrice nationale du Programme commun des Nations unies sur le VIH/Sida, a loué les efforts de la première dame contre cette pandémie.

Sylvia Bongo Ondimba a reçu jeudi en audience le Dr Françoise Ndayishimiye. La première dame du Gabon et la directrice nationale du Programme commun des Nations unies sur le VIH/Sida ont échangé sur un sujet d’intérêt commun : la lutte contre le sida.

A l’occasion, la diplomate onusienne s’est dite satisfaite quant à l’implication personnelle de l’épouse du chef de l’Etat en matière de lutte contre cette maladie qui connait des avancées éloquentes au Gabon. Des résultats remarquables dans la couverture antirétrovirale sont de l’ordre de 60 % contre 35 % en moyenne en Afrique centrale.

La première dame du Gabon qui avait à ses côtés Denise Mekam’ne Edzidzie, ministre d’Etat en charge de la Santé, a réaffirmé sa détermination à porter haut et fort cette cause par un engagement sur trois axes.

En sa qualité de commissaire membre ONUSIDA/The Lancet, Mme Bongo Ondimba entend redoubler d’ardeur dans l’élimination de la transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant, même si le Gabon a déjà enregistré une diminution de 30% dans ce domaine. Ceci pour qu’aucun enfant ne naisse avec cette maladie.

En partenariat avec le gouvernement, elle envisage également de renforcer les campagnes de sensibilisation, notamment en milieu scolaire par la mise en place d’une journée de prévention contre le sida et les grossesses précoces, avec une implication active des élèves et de la communauté éducative. Elle entend aussi soutenir le ministère de la Santé dans un processus d’évaluation de l’approvisionnement et de distribution des médicaments.

Cette volonté affichée de Sylvia Bongo Ondimba a pour objectif de s’assurer que le Gabon ne souffrira à aucun moment d’une carence de médicaments pour répondre efficacement aux besoins des patients.

L’audience du jeudi 28 septembre 2017 qui a eu pour cadre le palais du bord de mer de Libreville a été l’occasion pour le Dr Françoise Ndayishimiye de comprendre que le Gabon est déterminé à atteindre les Objectifs de développement durable dans le but de mettre un terme à l’épidémie du sida à l’horizon 2030.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *