Economie

Mise en œuvre du Plan de relance économique au Gabon : Le feu vert de l’Assemblée nationale

Libreville, Jeudi 29 Juin 2017 (Infos Gabon) – Les députés ont apporté leur soutien à la loi des finances rectificative déposée par le gouvernement.

L’Assemblée nationale a accordé mardi son accord au gouvernement pour la loi des finances rectificative destinée à soutenir l’ambitieux Plan de relance économique (PRE). Défendu au cours d’une séance plénière par Emmanuel Issoze Ngondet, le Premier ministre, ce texte présente les différents enjeux de cette initiative visant à permettre au Gabon de faire face au choc pétrolier en cours et de pouvoir renouer avec la croissance.

Selon l’orateur, ce plan a pour objectif de «rétablir durablement l’équilibre des finances publiques, en ramenant le déficit budgétaire à un niveau inférieur à 3% du PIB dans les trois ans à venir. Il s’agit de sortir progressivement d’une dépendance trop importante des finances publiques aux recettes pétrolières.»

Pour M. Issoze Ngondet, le PRE ambitionne la maîtrise du niveau d’endettement publique du Gabon, en le ramenant progressivement vers un niveau stratégique arrêté par les pouvoirs publics. Il vise aussi la redynamisation de la création de richesses et d’emplois pour répondre à la forte demande sociale.

Selon le chef du gouvernement, celui-ci envisage de porter le taux de croissance du PIB à un niveau proche de 5% d’ici 2019, de créer au moins 2000 emplois dans le secteur privé durant cette période et renouer avec un solde positif de la balance de paiements.

Au final, le gouvernement entend résorber la pauvreté et améliorer le bien-être des populations gabonaises. Ceci en réduisant de 100.000 le nombre de Gabonais économiquement faibles.

«C’est aussi garantir l’amélioration des soins de santé, à travers la réforme de la gouvernance du dispositif national de santé. Le nouvel hôpital Jean Ebori en sera le projet pilote», a affirmé Emmanuel Issoze Ngondet.

Cette intervention a été suivie par un échange de questions-réponses entre les députés et le Premier ministre, chef du gouvernement. Cet échange a permis de relever les aspects risques soulevés par les députés dont il est nécessaire d’en prendre compte. Ces aspects ont un caractère à la fois exogène et endogène.

Les élus du peuple ont ainsi encouragé le gouvernement à s’organiser pour en atténuer les effets. Au terme de ce grand oral, le gouvernement a reçu la confiance des parlementaires pour soutenir ce vaste Plan de relance économique. Chaque député devra servir de relai de ce vaste programme économique auprès de sa base.

FIN/INFOSGABON/PM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *