Economie

Mobilisation des ressources : L’Afrique était en conclave à Libreville

Libreville, Dimanche 11 Novembre 2018 (Infos Gabon) – Les communautés économiques régionales du continent réfléchissaient dans la capitale gabonaise sur les mécanismes de financement de leurs économies.

Libreville a abrité du 7 au 9 novembre dernier une rencontre d’experts pour l’élaboration d’un projet visant à favoriser une mobilisation optimale des ressources en faveur des Communautés économiques régionales africaines (CER). Placée sous le thème: «Renforcement des capacités de prévention des conflits sous-régionaux en Afrique», ladite rencontre avait pour objectif de débattre sur les principales conclusions et recommandations du rapport et d’identifier les domaines possibles d’intervention où elles peuvent apporter à la fois leur soutien aux CER et offrir une collaboration fructueuse.

Cette réunion d’experts avait également pour but de valider des résultats et d’identifier les domaines clés pour lesquels un soutien s’avère utile à court, moyen et long termes. Au cours de ces trois jours de travaux, quatre points spécifiques ont été abordés. A savoir : la validation des conclusions et des recommandations contenues dans le rapport sur les capacités de prévention des conflits des CER; l’identification des domaines d’intervention prioritaires à court, moyen et long termes; la promotion des échanges institutionnels, le partage des enseignements tirés et les meilleures pratiques en matière de renforcement des capacités des CER et l’exploration des possibilités d’assistance mutuelle et d’action commune pour mobiliser un soutien en faveur des programmes et initiatives des conflits des CER.

Il y a lieu de rappeler que cette réunion regroupe des directeurs et chefs de départements, divisions ou unités chargés de la prévention des conflits au sein des communautés économiques régionales (CER) et dans d’autres domaines connexes tels que le genre, la gouvernance, la jeunesse et la gestion des ressources naturelles.

Y ont pris part, des représentants d’organisations régionales telles que la commission de l’Union africaine, la fondation pour le renforcement des capacités en Afrique, le mécanisme africain d’évaluation par les pairs et la banque africaine de développement ainsi que des organisations de la société civile et des partenaires au développement. Tous décideront des domaines prioritaires d’intervention et de développeront d’un projet visant à faciliter la mobilisation des ressources en faveur des CER, entre autres.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Fonds vert pour le climat : Le Gabon tient son mécanisme de financement

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *