Politique

MOGABO au 5ème arrondissement : Les Gabonais invités à la responsabilité collective et individuelle

Libreville, Lundi 29 Juin 2015 (Infos Gabon) – C’est l’appel lancé par les principaux leaders de cette structure lors de la causerie politique qu’ils ont animée au quartier Lalala samedi 27 Juin dernier.

Une délégation du Mouvement Gabonais pour Ali Bongo Ondimba (MOGABO) conduite par son coordonnateur général Pacôme Moubelet Boubeya est allée samedi 27 Juin 2015 à la rencontre des populations du 5ème arrondissement de Libreville pour échanger autour du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) notamment ses réalisations depuis octobre 2009 date de l’accession au pouvoir suprême du Président Ali Bongo Ondimba et sa vision du Gabon à l’horizon 2025.

Devant une foule nombreuse estimée à plus de 1000 personnes, Pacôme Moubelet Boubeya, le principal orateur a tenu préalablement à s’acquitter du devoir pédagogique qui est celui de fixer les populations sur les aspirations profondes du mouvement, à savoir : « Libérer la parole », en instaurant un débat citoyen autour du PSGE du Chef de l’Etat.

MOGABO au 5ème arrondissement de Libreville (bis)« Le MOGABO a entamé une démarche démocratique et transparente qui consiste à valoriser les bienfaits de la politique du Président de la République tout en recueillant les doléances des populations, et il n’y a pas autre chose comme le prétendent certains », a lancé Pacôme Moubelet Boubeya, par ailleurs Ministre de l’enseignement supérieur. Un point de vue largement soutenu par le Porte parole de la Présidence de la République, Alain Claude Bilié By Nze qui a rappelé ceci : « Le Président travaille et il ne parle ».

Devant la persistance de certains d’apposer à cette argumentation le phénomène du chômage qui affecte les jeunes, Simon Ntoutoume Emane, Ministre du travail, de l’Emploi et de la Formation, et membre du MOGABO, a répondu en ces termes : « Il y a de nombreux emplois à pourvoir notamment ) l’intérieur du pays, quitte aux jeunes de saisir toutes les opportunités qui s’offrent à eux ». Pour cela, Alain Claude Bilié By Nze a fustigé le comportement de quelques opposants qui font aujourd’hui de ce phénomène leurs choux gras, alors qu’ils ne voulaient pas en entendre parler au moment où ils étaient aux affaires.

Cependant, les responsables du MOGABO ont encouragé les gabonais à faire table rage des commérages pour se lancer dans des affaires et leur ont demandé d’agir en toute liberté de conscience.

Le MOGABO est attendu le week-end prochain à Oyem (Woleu Ntem) et Makokou (Ogooué Ivindo).

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *