Economie

“Nous posons des actes sans le savoir qu’ils vont mettre en mal la santé des clients”, Régina Anguilet Ongouwou

Libreville, Mercredi 27 novembre 2019 (Infos Gabon) – Dans le cadre de la campagne de sensibilisation destinée aux acteurs de l’alimentation de rue organisée par l’Agasa, Mme Régina Anguilet Ongouwou qui prend part à la formation, nous donne son sentiment.

Infos Gabon : Quelle est votre appréciation de cette campagne de sensibilisation destinée aux acteurs de l’alimentation de rue que vous êtes ?

Régina Anguilet Ongouwou : C’est une campagne de sensibilisation et de formation très enrichissante, dans la mesure où elle nous permet de découvrir les bonnes pratiques liées à notre activité. Surtout, en matière de respect des normes hygiéniques. J’ai compris qu’avant d’exercer une activité, il va falloir être bien portant de corps, d’esprit et d’âme pour pouvoir écouler les produits.

Infos Gabon : Qu’est-ce qui va désormais changer dans votre activité au terme de cette sensibilisation ?

Régina Anguilet Ongouwou : L’une des premières choses serait d’inviter mes collègues à connaître leur état de santé. Comme a-t-on coutume de dire, un esprit sain dans un corps sain. Nous devons également mettre en application, toutes les règles d’hygiène qui nous ont été enseignées. On peut citer par exemple l’entretien de notre matériel, utiliser les détergents pour le rinçage des assiettes et non pour le lavage, ne pas mélanger les condiments et le poisson dans un même emballage et bien d’autres.

Infos Gabon : Il vous a été conseillé de vous approvisionner auprès des fournisseurs agréés pour une meilleure qualité des produits, allez-vous le faire ?

Régina Anguilet Ongouwou : C’est justement la chose à faire. Je trouve que ces fournisseurs agrées comme le Capal, qui fait dans la vente du poisson frais pour ce qui font dans la braise, est une marque déposée. Leurs produits de pêche ne souffrent d’aucune contestation. L’avantage ici, c’est que les clients vont consommer des produits de bonne qualité qui vont les épargner d’une intoxication alimentaire. Je souhaiterais que les consommateurs n’achètent plus les produits qui sont vendus à même le sol, et qui sont dangereux pour la santé de ces derniers.

Infos Gabon : Pourquoi avez-vous décidé de prendre part à cette campagne de sensibilisation ?

Régina Anguilet Ongouwou : Je ne suis pas réfractaire à la connaissance. Si cette sensibilisation peut apporter un plus à mon activité, c’est tout bénéfique pour moi. L’idée de prendre part à cette sensibilisation, c’est de  faire en sorte que les clients mangent de manière saine. Je suis aussi cliente, pour cela je veux une hygiène pour tous. 

Aucun commerçant ne veut voir un client malade, après avoir consommé son produit. Cependant, dans l’exercice de notre activité, nous posons des actes sans le savoir qui vont mettre en mal la santé des clients. C’est ce que nous voulons changer, au sortir de cette sensibilisation.

Infos Gabon : Certains de vos collègues n’ont pas répondu à cette campagne, comment percevez-vous cela ?

Régina Anguilet Ongouwou : C’est triste, mais je demande à tous les commerçants de prendre part à cette sensibilisation qui est d’une importance sanitaire. Il ne faudrait pas que la population soit malade, au travers de mauvais gestes que nous estimons bien. Il serait souhaitable de venir s’enquérir des méthodes d’hygiène, pour exercer efficacement et sainement notre activité. Il est inconcevable de vendre des produits impropres à la consommation, qui sont lourds de conséquences sur la santé des clients.

FIN/INFOSGABON/SMM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite : Les nouvelles directives d’Ali Bongo Ondimba

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *