Economie

Gabon / OPRAG : La formation et les équipements en ligne de mire

Libreville, Vendredi 5 Janvier 2018 (Infos Gabon) – L’investissement dans ces deux secteurs va permettre d’atteindre des résultats probants avec plus d’impact économique.

Dans son plan d’action pour l’année 2018, l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) entend davantage investir en matière de formation et d’équipements portuaires. Dans le but d’atteindre de meilleurs résultats avec plus d’impact économique, il envisage d’y consacrer la grande partie de son budget.

Suite à la concession de nombre de ses activités à des partenaires privés, l’OPRAG envisage accorder un point d’honneur à la régulation compte tenu de ce qu’il reste jusqu’ici le seul régulateur en matière portuaire dans le pays. Une feuille de route qui va en droite ligne des prescriptions de son conseil d’administration.

«C’est le conseil d’administration qui a vocation de valider le budget 2018 de l’Office des ports et rades du Gabon. Il y a des facteurs exogènes, la crise internationale qui frappe effectivement notre entreprise. Ce Conseil a permis de mettre à la disposition de la Direction générale des outils, des conseils et des avis pour optimiser toutes les ressources, que ce soit des ressources en capital, financières ou humaines», a indiqué Pierre Reteno Ndiaye, président du Conseil d’administration.

Avec la mise en service du nouveau port d’Owendo, Pierre Reteno Ndiaye se félicite des changements positifs constatés au profit des usagers. «Cela a fait baisser un certain nombre de coûts qui impactaient les marchandises sur le plan national, et a également contribué à l’abaissement du coût de la vie au Gabon. Aussi, l’arrivée du nouveau port a-t-elle permis de créer des emplois nouveaux et réduire le chômage», a-t-il salué.

FIN/INFOSGABON/SM/2018

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *