Economie

Présumée amende contre Air France au Gabon : Le démenti de la compagnie française

Libreville, Mercredi 1er Août 2018 (Infos Gabon) – Elle dit n’avoir jamais fait l’objet d’une sanction pécuniaire de l’ordre de 5 milliards de francs CFA de la part des autorités gabonaises.

Suite à certaines informations relayées à partir du 23 juillet 2018 par la presse au Gabon et faisant état de ce que le gouvernement gabonais imposerait une amende d’un montant de 5 milliards de francs CFA à Air France, la compagnie française, contactée par notre rédaction, tient à apporter un démenti. «Cette information est erronée. A ce jour, Air France n’a pas reçu de rapport ni d’amende de la part du gouvernement gabonais au sujet de son exploitation vers et de Libreville ou d’un quelconque incident», tient-elle à préciser.

Dans sa mise au point, «Air France qui dessert le Gabon depuis 70 ans déplore ces fausses informations et rappelle que la sécurité de ses passagers et de ses équipages est sa priorité absolue».

En effet, dans leurs différentes publications à partir du 23 juillet dernier, les confrères affirment avec force détails que «l’Airbus A 340 de la compagnie Air Belgium, qui assurait le vol AF 926, le 12 juin 2018, pour le compte d’Air France et qui a failli faire crash à Libreville, a décidément porté malheur à son affréteur Air France, laquelle devrait débourser la somme de 5 milliards de francs CFA de dommages et intérêts à l’Etat gabonais».

Citant alors une source au ministère gabonais des Transports, Echos du Nord qui a livré l’information en premier, affirme  que «l’avion a eu une importante fuite au niveau de son système hydraulique, au moment où il s’apprêtait à décoller avec 245 passagers à son bord. Compte tenu de la gravité de l’incident, le vol a été annulé et les passagers, en partance pour Paris, ont été débarqués pour éviter le pire».

«Le bureau d’enquêtes et des accidents a relevé plusieurs anomalies, entre autres,  l’irresponsabilité de la part d’Air France, la tromperie sur les qualités et compétences des membres de la maintenance, l’usurpation de titre d’instructeur- mécano A340 d’Air Belgium, les violations et abus de confiance des consommateurs gabonais utilisant le produit Air France», poursuit le tri-hebdomadaire gabonais.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Libreville – Paris Charles de Gaulle : Les nouveaux horaires de vols d’Air France

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *