Sports

Tropicale Amissa Bongo : C’est parti à Bongoville

Libreville, Lundi 21 Janvier 2019 (Infos Gabon) – Le vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou, a donné ce lundi le coup d’envoi de la 14e édition du tour cycliste du Gabon.

Ça court depuis ce lundi à travers les pistes gabonaises à la faveur de la 14e édition de la Tropicale Amissa Bongo. Le top départ donné ce lundi par le vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou, en lieu et place du président Ali Bongo Ondimba, empêché, relie les villes de Bongoville et Moanda, distantes de 100 km. Au total, 90 cyclistes issus de douze nationalités africaines et européennes et regroupés au sein de quinze équipes rivaliseront d’adresse jusqu’à dimanche prochain.  

Principale innovation de cette édition, la 5e étape prévue vendredi prochain et devra se courir entre les villes gabonaises de Bitam et de Mongomo en Guinée-équatoriale en passant par le Cameroun sur une distance de 126 km.  Le point de chute sera le Boulevard du bord de mer de Libreville après un passage à la Zone économique spéciale de Nkok et un circuit fermé dans la capitale.

Joseph Areruya, coureur rwandais et vainqueur de l’édition 2018, sera incontestablement la grande attraction de cette course. Mais cette 14e édition est aussi marquée par la présence d’André Greipel, grand champion allemand, qui reste le coureur en activité détenant le record de victoires avec 155 succès dont 11 étapes du Tour de France, 10 du Tour d’Italie et 4 au Tour d’Espagne. Celui que l’on surnomme «le Gorille de Rostock», sa ville de naissance dans l’ancienne Allemagne de l’Est, est au Gabon en compagnie de ses nouveaux équipiers de l’équipe française Arkéa-Samsic après avoir passé dix ans chez les Belges de Lotto.

«C’est la première fois de ma carrière que je vais courir en AfriquePeu importe le continent, si je suis au départ d’une course c’est toujours pour gagner», a-t-il souligné. Pétri d’expérience et caractérisé par la rage de vaincre, le sprinter allemand reste déterminé à remporter cette épreuve comme au World Tour, au Tour Down Under en Australie qui se déroule en ce moment.

«J’ai toujours été compétitif en début de saison.  Pour un sprinteur, c’est toujours important de s’imposer très rapidement dans la saison mais c’est aussi très bien pour l’équipe. Ca permet de mettre en place la mécanique et de retirer la pression à tout le monde», a ajouté André Greipel.

Pour le Comité d’organisation de la 14e édition de la Tropicale Amissa Bongo, cette édition est aussi l’occasion d’assister au retour sur les routes gabonaises de l’Erythréen Daniel Teklehaimanot qui fut le premier noir africain à y remporter une étape avant la carrière qu’on lui connaît avec notamment le maillot à pois porté durant quelques jours sur le Tour de France 2015.

Les étapes 2019 

1ère étape (21 janvier): Bongoville – Moanda  (100 km) 

2e étape (22 janvier) : Franceville – Okondja (169 km) 

3e étape (23 janvier) : Léconi – Franceville  (98 km) 

4e étape (24 janvier) : Mitzic – Oyem (122 km) 

5e étape (25 janvier) : Bitam – Mongomo (Guinée-Equatoriale) (126 km) 

6e étape (26 janvier) : Bitam – Oyem (107 km) 

7e étape (27 janvier) : Nkok – Libreville (132 km) 

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Cycliste africain 2018 : Joseph Areruya sur la plus haute marche du podium

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *