Economie

Zone Economique Spéciale de Nkok : réalité d’une production industrielle

Libreville, Mardi 02 Septembre 2014 (Infos Gabon) – Le projet de la Zone Economique Spéciale de Nkok à 27 km de Libreville, la capitale gabonaise, est rentré depuis quelques temps déjà dans sa phase productive telle que le révèle la visite des lieux mardi 26 août 2014 par les médias à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse du Porte parole de la Présidence de la République gabonaise Alain Claude Billie By Nze, tenue pour la première fois à l’extérieur du Palais présidentiel.

Selon M. Bilié By Nze, sur les 78 entreprises souscripteurs des contrats d’installation dans cette zone économique spéciale, une poignet représentée par la Chaudronnerie du Gabon, Consulting house factoring, Kichney industries et Gabon Wood industries a déjà démarré sa production depuis quelques temps. Tandis qu’une douzaine d’autres entreprises est entrain d’installer son matériel de production.

A la chodronnerie de NkokAinsi à l’instar de la Chaudronnerie du Gabon, la fabrication de barres de fer est bien effective à Nkok depuis un certain temps. Dans ce cadre cette société achète de la ferraille collectée à Libreville qu’elle fait fondre en lingots qui sont ensuite transformés après plusieurs étapes en barres de fer prêtes à la commercialisation. S’y emploient à ce jour 150 agents dont 133 gabonais et 17 expatriés pour une production de 5000 tonnes par mois.

A en croire le Porte parole de la Présidence de la République, les 62 autres entreprises attendues s’installeront selon leurs chronogrammes propres tenant aux contingences stratégiques et financières qui leur sont spécifiques, de sorte que le fameux abandon de la zone tel qu’hasardé ici et là s‘en trouve clairement démenti.

Quelques édifices dans la ZES de NkokMieux, plusieurs édifices ont été aménagés au nombre desquels la centrale électrique principale, les postes de gendarmerie et de sapeurs pompiers, ainsi que le guichet unique dont l’installation informatique est en cours.

« Sur instruction du Président de la République qui n’a de cesse, ces derniers temps, dans ses communications publiques de communiquer et d’expliquer aux populations les transformations qui s’opèrent sur l’ensemble du territoire…il ne s’agit plus de marteler sur l’idéologie mais désormais d’aller sur le site et présenter les réalisations qui rentrent dans cette stratégie globale qui a été définie en début d’année. Ce besoin de communication a pour objectif de répondre aux attentes légitimes des populations qui expriment un besoin d’information sur l’action que mènent le gouvernement, les gouvernants et les pouvoirs publics », a souligné Alain Claude Bilié By Nze.

Et d’ajouter : « Le chef de l’Etat estime que c’est une attente légitime, dans la mesure où en démocratie , on choisit les gouvernants qui certes viennent au bout du mandat rendre compte de l’action qui a été menée… c’est donc en application de ces instructions que nous nous retrouvons ici pour une première conférence de presse hors des murs du Palais de la Présidence de la République. Cette démarche que nous inaugurons ce matin ne va pas s’arrêter. Nous allons prochainement visiter un autre site emblématique qui rentrait aussi dans le cadre général de l’action que mène l’exécutif pour que les uns et les autres se rendent compte des évolutions qui sont apportées. »

C’est dans cette optique que la Zone Economique Spéciale de Nkok a été choisie pour rendre compte de la matérialisation d’une volonté, celle de créer en ce lieu, un cade propice au développement d’une économie intégrée à la volonté de passer d’une économie de rente à la transformation locale des matières premières du Gabon.

La ZES de Nkok est la matérialisation d’un accord de joint-venture signé entre l’Etat gabonais (actionnaire à 40% du projet) et l’entreprise OLAM International de Singapour.

FIN/INFOSGABON/PM/2014

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *