Société

Akanda et Ntoum:De nouvelles infrastructures scolaires en vue

Libreville, Lundi 27 Février 2023 (Infos Gabon) – Le Japon vient de débloquer près de 100 millions de F en vue de la construction de quatre salles de classes à Santa-Clara et de la réception d’un nouveau bâtiment à Nfoulayong.

La coopération Gabon-Japon a franchi vendredi dernier un nouveau palier avec la signature d’un accord en vue de la construction d’un futur bâtiment de quatre salles de classes à l’école publique de Santa-Clara dans la commune d’Akanda et de la réception prochaine d’un nouveau bâtiment à l’école publique de Nfoulayong dans la commune de Ntoum. L’acte a été signé en présence du ministre de l’Education nationale, Carmelia Ntoutoume Leclercq, et de l’ambassadeur du Japon au Gabon, Noguchi Shuji. Ce sont près de 100 millions de F qui seront investis dans la réalisation de ces infrastructures. Accompagnée pour la circonstance de sa ministre déléguée, Aubierge Sylvine Ngoma, Carmelia Ntoutoume Leclercq, et le diplomate nippon ont procédé au lancement des travaux de ces infrastructures qui seront fournies en équipements et d’un bloc sanitaire constitué de six toilettes. A l’école publique de Nfoulayong, le nouveau bâtiment devra accueillir les élèves du pré-primaire. Ce sont près de 270 élèves qui pourront intégrer l’établissement. 

Ces projets s’inscrivent dans le cadre d’un programme de coopération économique dénommé les « Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine ». « Le peuple japonais, conscient des enjeux liés au renforcement des capacités tant personnelles que matérielle en matière d’éducation est heureux de pouvoir soutenir l’un des piliers du plan stratégique Gabon émergent, mis en œuvre par le président Ali Bongo Ondimba », a souligné Noguchi Shuji. Pour le gouvernement gabonais, cet appui japonais va contribuer à améliorer l’offre éducatif. « Il y a près de 17ans que je viens dans cette école. Je prends en charge les frais de scolarité des enfants ici. Je connais la difficulté qu’avait cette école dans son fonctionnement ou les enfants du pré-primaire et du primaire étaient obligés d’être dans les mêmes salles, où le bureau du directeur était partagé avec celui du pré-primaire. Aujourd’hui, on peut regarder le sourire qui apparait sur le visage de ces enfants et dans le cœur également des parents », s’est réjouie Carmelia Ntoutoume Leclercq, native de Nfoulayong. « C’est d’abord une longue histoire d’amitié qui nous lie. Et à travers ce don du gouvernement japonais, c’est la matérialisation de la vision du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui place l’éducation au cœur de ses priorités », a précisé le ministre de l’Education nationale. 

FIN/INFOSGABON/SM/2023

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *