International

Burkina Faso : 80 terroristes tués au Sahel

Libreville, Mercredi 25 décembre 2019 (Infos Gabon) – Le détachement militaire de Arbinda dans le Sahel au Burkina a été pris d’assaut ce 24 décembre 2019 par des hommes armés. Les populations civiles ont aussi été prises pour cibles, selon un communiqué de l’état-major des armées. 

La riposte des gendarmes et des militaires, bénéficiant d’un appui aérien, a permis de neutraliser 80 assaillants et de récupérer du matériel, précise le communiqué. Une centaine de motos ont été détruites ou récupérées.

Le communiqué explique que les agresseurs étaient très nombreux et les combats ont été d’une « rare intensité » et ont duré des heures. Les assaillants ont fini par battre en retraite, pourchassés par les forces armées.

Dans leur retraite, les terroristes ont attaqué les populations civiles. Selon le gouvernement, 35 personnes ont été tuées, dont 31 femmes. 

Du côté des forces armées, sept soldats, notamment quatre militaires et trois gendarmes, sont tombés et une vingtaine de blessés ont été enregistrés.

Dans la soirée, le Président du Faso, Roch Kaboré, a décrété un deuil national de 48 heures à compter du 25 décembre 2019 en mémoire des 42 Burkinabè (35 civils et 7 militaires) tués pendant cette journée. 

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Compte-rendu final du Conseil des ministres du 23 décembre 2019

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *