Environnement

COP25 : Lee White porte la voix du Gabon

Libreville, Samedi 14 Décembre 2019 (Infos Gabon) – Lors de la plénière ministérielle de la 25e Conférence des Parties (COP25), le Pr Lee White a plaidé pour des engagements plus ambitieux afin d’améliorer les conditions de vie des générations futures et limiter la hausse de la température mondiale avant 2020.

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, des objectifs de développement durable et du plan d’affectation des terres, Prof. Lee White, a porté la voix du Gabon, le mardi 10 décembre, lors de la plénière ministérielle de la 25e Conférence des Parties (COP25) à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Rappelant l’impact dévastateur des changements climatiques et l’urgence de protéger les forêts du bassin du Congo, massif forestier essentiel à la régulation du climat mondial, le ministre des Forêts gabonais a plaidé pour des engagements plus ambitieux afin d’améliorer les conditions de vie des générations futures et limiter la hausse de la température mondiale avant 2020.

« La courbe des émissions mondiales ne cesse de grimper. Du Nord au Sud et d’Est en Ouest, l’Afrique en subit les conséquences. Si on perd les forêts du bassin du Congo, on perd la pluie en Ethiopie et dans le Sahel. Ce qui entrainerait des centaines de millions de migrants climatiques. Je formule donc le vœu qu’ici nous puissions impulser ce changement de paradigme nécessaire à redonner confiance à cette jeunesse mondiale à qui nous avons le devoir de léguer une planète propre, équitable et prospère », a-t-il déclaré.

Ce fut aussi l’occasion pour le Prof. Lee White de rappeler la richesse du patrimoine forestier de l’Afrique et du Gabon qui « abrite une biodiversité animale et végétale inestimable », et les actions majeures menées par le chef de l’Etat gabonais en faveur de l’environnement aux niveaux national, continental, et international.

« Avec 88% de territoire couvert de forêts, notre pays a fait le choix d’exploiter rationnellement celles-ci et de sanctuariser les zones de haute valeur afin d’assurer un développement durable. Nous avons uni nos efforts dans plusieurs initiatives capitales parmi lesquelles l’Adaptation aux changements climatiques, qui a pour Champion le président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba, et le développement des énergies renouvelables », a indiqué le ministre des Forêts.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Protection de l’environnement : L’Union Européenne joue sa partition au Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *