International

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro accusé de préparer une « insurrection »

Libreville, Vendredi 27 Décembre 2019 (Infos Gabon) – La justice ivoirienne a précisé jeudi ses accusations contre l’ex-chef de la rébellion et candidat à l’élection de 2020.

La justice ivoirienne a précisé jeudi ses accusations contre Guillaume Soro : l’ex-chef de la rébellion et candidat à la présidentielle de 2020 préparait selon elle « une insurrection civile et militaire » pour s’emparer « incessamment » du pouvoir.  

Ces accusations s’appuient en particulier sur un enregistrement sonore effectué par les services de renseignement ivoiriens, selon le procureur, qui a été diffusé pendant la conférence de presse. On y entend deux hommes dialoguer, dont Guillaume Soro.

Il n’a pas précisé où, ni quand, ni comment il a été réalisé, se retranchant derrière le secret de l’enquête. Selon Richard Adou, des armes ont aussi été découvertes lors de perquisitions, dont il n’a pas précisé les dates et les lieux.

« Nous avons dépassé une quinzaine d’arrestations » de complices, a indiqué le procureur, qui les accuse, comme Guillaume Soro désormais visé par un mandat d’arrêt international, de « complot contre l’autorité de l’Etat », un crime passible de la prison à vie.

La défense de Guillaume Soro a rejeté en bloc toutes ces accusations « fallacieuses », fustigeant une « opération d’espionnage mal montée par Abidjan », selon une déclaration de l’avocate Affoussiata Bamba-Lamine diffusée sur sa page Facebook jeudi. Me Bamba-Lamine ne conteste l’authenticité de l’enregistrement audio, mais affirme qu’il « date de 2017 » et qu’il est « incomplet ».

Dans une précédente déclaration mercredi soir, elle dénonçait une « machination » politique : « Toute cette entreprise vise à écarter Guillaume Soro de la course à la présidence de la République en 2020 ».

Mardi, Guillaume Soro avait déjà dénoncé sur Twitter « la décision (du pouvoir ivoirien), » dès septembre 2019 de l’« écarter de la course » à la présidentielle, en raison d’un sondage qui établissait son « avance » dans les intentions de vote.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Côte d’Ivoire : Mandat d’arrêt émis contre Guillaume Soro

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *