Politique

Dialogue politique au Gabon : La phase politique fait courir

Libreville, Lundi 24 Avril 2017 (Infos Gabon) – Après trois semaines consacrées aux propositions de la société civile, la phase politique du dialogue national a débuté. Elle a enregistré de nouveaux participants qui ont intégré les quatre commissions.

Les travaux de la phase politique du dialogue national battent leur plein au stade de l’amitié sino-gabonaise d’Angondjé, au nord de Libreville. Le nombre de participants est passé à 25 par camp politique dans chacune des quatre commissions, soit 50 membres commission.

Des grandes figures de la scène politique gabonaise à l’instar du vice-Premier ministre, Bruno Ben Moubamba, Michel Essonghé, Léon Mbou Yembi, Augustin Moussavou King, René Ndemezo’o Obiang, Pierre-Claver Maganga Moussavou font désormais partie de ceux des politiques chargés de réfléchir sur l’avenir du Gabon.

La Commission 1 qui réfléchit sur les «Réformes des institutions et consolidation de l’Etat de droit démocratique» semble la plus prisée par les poids lourds de la scène politique nationale. Car, c’est d’elle qu’émaneront l’essentiel des réformes de cette phase.

Des personnalités à l’instar d’Emmanuel Issoze Ngondet, Premier ministre, Guy Rossatanga-Rignault, secrétaire général de la présidence de la République, ou Flavien Enongoué, Ambassadeur du Gabon en France et à la Francophonie, occupent le ban de la majorité.

Coté opposition, outre Bruno Ben Moubamba, l’on note également la présence de Mike Jocktane et d’Estelle Ondo de l’Union nationale inscrits à la commission 1. On déplore par contre l’absence de Jean Pierre Rougou, 3e vice-président de cette formation politique, qui a pourtant annoncé sa participation.

Les travaux au sein de la Commission 2 portant sur les «Réformes électorales»; Commission 3 chargée de la «Modernisation de la vie publique» et de la Commission 4 chargée de la «Consolidation de la paix et de la cohésion nationale» restent aussi dignes d’intérêt.

FIN/INFOSGABON/FM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *