Politique

Gabon : Ali Bongo Ondimba a plaidé en faveur d’une nouvelle école de la République

Libreville, Mercredi 23 Mars 2016 (Infos Gabon) – Le Gabon a célébré, le mercredi 23 mars 2016, la journée nationale de l’enseignant sous le thème : l’enseignant comme acteur principal pour un système éducatif de qualité. A l’occasion d’une cérémonie organisée à Libreville pour commémorer cette journée, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a plaidé en faveur d’une nouvelle école de la République, propre à jouer le rôle d’ascenseur social qui est le sien et à servir le développement du pays.

S’exprimant dans l’amphithéâtre de l’Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique (ENSET) à l’occasion de la 9ème édition de la Journée nationale de l’Enseignant, le Chef de l’Etat a appelé parents, élèves et enseignants à concourir ensemble à l’avènement d’une nouvelle école, après avoir établi le constat que l’école gabonaise, régulièrement secouée par des mouvements de grève et pourvoyeuse de résultats en-deçà des attentes, est malade.

« Il s’agit donc pour nous de trouver ensemble les solutions pour l’avènement d’une école qui doit offrir à tous les enfants du Gabon, quelque soit leur origine sociale, ethnique ou religieuse, les mêmes chances de réussite. C’est-à-dire une école véritablement laïque et républicaine. Une école qui n’a ni affiliation politique, ni couleur syndicale, encore moins d’appartenance provinciale », a déclaré le Président de la République.

Journée nationale de l'enseigant à l'ENSET

Journée nationale de l’enseigant à l’ENSET

Et de poursuivre : « Nous devons changer radicalement notre rapport à l’école de la République ». Il a souligné que la réponse aux maux qui minent l’école gabonaise n’est pas uniquement budgétaire ou financière, même s’il faut lutter « contre toutes les formes de détournement des ressources destinées à l’éducation et à la formation ».

S’adressant aux enseignants nombreux dans la salle, le Chef de l’Etat a évoqué l’importance de la place qu’occupe, au cœur de l’école, l’enseignant. L’enseignant « dont je sais qu’il exerce un métier éminemment noble », a-t-il dit.

Dans cet appel au changement, le Président de la République a rappelé le rôle et la responsabilité des enseignants pour que ces-derniers suscitent davantage de vocations parmi la jeunesse et assurent, à la Nation, une relève ayant la passion du métier.

« C’est à ce prix que nous bâtirons cette école républicaine que nous appelons de nos vœux, celle qui offre une véritable égalité des chances de réussite à tous les jeunes Gabonais », a assuré Ali Bongo Ondimba.

Le Chef de l’Etat a également indiqué qu’il comptait sur le gouvernement et l’ensemble des administrations, en charge de conduire les politiques publiques dans le domaine de l’enseignement et de la formation des jeunes.

FIN/INFOSGABON/RI/2016

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *