Economie

Gabon / Aménagement de l’axe Ntoum-Pont Agoula à Kango : Lancement des travaux en avril

Libreville, Vendredi 30 Mars 2018 (Infos Gabon) – Les assurances sont du ministre d’État en charge des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, Jean-Pierre Oyiba qui était mercredi sur le site du chantier.

Au cours de la descente qu’il a effectuée le 28 mars sur le chantier de construction de l’axe Ntoum-Pont Agoula à Kango, le ministre d’État en charge des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire a annoncé le démarrage effectif des travaux dans un mois.

«Si toutes les conditions sont réunies, les travaux démarrent dans les 4 semaines à venir», a déclaré Jean-Pierre Oyiba. Une annonce qui vient ainsi réconforter les usagers de la Nationale n°1 fortement dégradée depuis l’abandon des travaux pour raison économique.

D’un linéaire de 100 km à partir de Libreville, les travaux d’aménagement de cet axe ont été confiés à trois entreprises adjudicataires qui ont malheureusement abandonné le chantier tout juste après son lancement. Pour cette reprise, les travaux ont été confiés à une entreprise chinoise.

Pour les pouvoirs publics, il est urgent de rendre fluide la circulation sur cette voie qui est l’unique voie terrestre d’entrée et de sortie des personnes et des biens à Libreville.

Accompagné à l’occasion de Yolande Nyonda, secrétaire général du ministère, des techniciens de l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI) et de plusieurs autorités locales, Jean-Pierre Oyiba était porteur d’un message de réconfort d’Ali Bongo Ondimba aux usagers et riverains de cette route dont les souffrances relèveront bientôt du passé.

«Malgré les difficultés financières auxquelles notre pays est confrontées aujourd’hui, le chef de l’Etat insiste sur l’arrêt immédiat de cette situation que vivent nos compatriotes sur cette route. Nous allons veiller à ce que ses instructions se traduisent dans les faits pour que les travaux réellement commencent afin d’arrêter les pansements que nous faisons actuellement», a-t-il rassuré.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Formation des jeunes aux TIC : L’UNESCO salue le modèle gabonais

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *